En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal logo SOERE PRO Logo CIRAD Logo AnaEE Logo IRD Logo Ouagadougou university

valOr PRO : valorisation agricole des Produits Résiduaires Organiques SOERE PRO

Valeur agronomique

Synthèse des résultats de l’observatoire SOERE PRO

Valeur agronomique
Aurélia Michaud, Denis Montenach, Thierry Morvan, Frédéric Feder, Camille Resseguier, Sabine Houot

Aurélia Michaud1, Denis Montenach2, Thierry Morvan3, Frédéric Féder4, Charles Détaille4, Camille Resseguier1, Jean-Christophe Gueudet1, Sabine Houot1

  • 1 UMR INRA AgroParisTech ECOSYS, Unviversité Paris Saclay, 78850 Thiverval-Grignon
  • SEAV INRA Colmar, 38000 Colmar
  • 3 UMR INRA AgroCampusOuest SAS, 35000 Rennes
  • 4 UPR CIRAD Recyclage et Risques, 34000 Montpellier

Mots clefs : valeur agronomique, fertilité chimique, rendements, SOERE, PRO, produits résiduaires organiques, longue durée

Le SOERE PRO est un Observatoire de recherche en environnement composé de 8 sites expérimentaux au champ de longue durée, étudiant les effets agronomiques et les potentiels risques du retour au sol de Produits Résiduaires Organiques (PRO). Parmi les 8 sites, 5 principaux sont instrumentés pour suivre le devenir des PRO épandus dans les compartiments de l'agrosystème, ainsi que leurs conséquences sur les émissions de gaz à effet de serre, le climat du sol, la qualité des eaux et la météorologie locale, en fonction des conditions pédoclimatiques et des types de PRO apportés (Qualiagro en Ile de France, PRO’spective en Grand-Est, EFELE en Bretagne, SOERE PRO - Réunion, SOERE PRO - Sénégal).

L'objectif de l'intervention est de présenter les effets des apports de divers PRO sur l'évolution des propriétés du sol liés à sa fertilité chimique et les rendements des cultures ; ceci pour 4 sites principaux du SOERE PRO conduits selon des pratiques agricoles adaptées au contexte local (Qualiagro mis en place en 1998, PRO’spective implanté en 2000, EFELE en 2012, SOERE PRO – Réunion en 2013).

Depuis la mise en place des 4 dispositifs, les produits organiques épandus au champ présentent les caractéristiques moyennes suivantes :

-   Les boues urbaines présentent un pH alcalin et sont riches en P2O5 total et N total.

-   Les fumiers de bovins (compostés ou non) présentent un pH basique et sont riches en K total.

-   Le lisier de porc (plus ou moins digéré) est bas en matière sèche, il présente un pH alcalin, est riche en N et K total (lisier) et P total (digestat).

-   La litière de volailles présente un taux de matière sèche élevé et est riche en C org., N et K total.

-   Le compost de fumier de porcs présente des teneurs en N, P2O5 et K total faibles.

-   Les composts de boue urbaine, biodéchets et ordures ménagères résiduelles présentent un fort taux de matière sèche et des valeurs intermédiaires.

En termes d’évolution des variables de fertilité chimique des sols, l’apport de PRO a permis de maintenir ou d’augmenter le pH, la capacité d’échange cationique (CEC), les teneurs en C organique, N total, P Olsen/disponible et K échangeable. Les apports répétés de boues urbaines (plus ou moins compostées) augmentent majoritairement les teneurs du sol en P Olsen/disponible, N total, C organique et la CEC. Les apports répétés de fumiers de bovins augmentent les teneurs en K échangeable et P disponible. Les apports répétés de composts de biodéchets permettent d’augmenter les valeurs de N total, C organique et la CEC du sol. Les apports de lisier de porcs et de compost de fumier de porcs augmentent les teneurs en K échangeable et P disponible. Les effets d’apports répétés de composts d’ordures ménagères, de fientes de volailles et de digestat de lisier de porc sont plus modérés.

L’apport de produits organiques d’origine agricole et urbaine a par ailleurs permis de produire des rendements, ainsi que d’obtenir des teneurs en NPK des parties consommées, équivalents ou supérieurs à ceux obtenus avec une fertilisation commerciale (minérale ou organique) ; ceci pour les cultures en place (blé tendre, maïs grain/ensilage, orge, escourgeon, seigle, betterave sucrière, canne à sucre).

Pour conclure, les PRO étudiés présentant des propriétés différentes ont permis d’améliorer la fertilité chimique des sols amendés, avec évolution : à court terme des teneurs en K échangeable et P disponible et de la CEC ; à plus long terme des teneurs en C organique et N total. Les produits organiques apportés ont permis d’obtenir a minima des rendements équivalents à ceux obtenus par fertilisation commerciale (minérale ou organique).

A l’avenir, des travaux seront conduits pour estimer les potentielles économies d’engrais minéral commercial ainsi que le potentiel d’amélioration des propriétés de fertilité chimique du sol en lien avec les types de PRO apportés.

Contact : aurelia.michaud@inrae.fr

Téléchargez la présentation