En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal logo SOERE PRO Logo CIRAD Logo AnaEE Logo IRD Logo Ouagadougou university

valOr PRO : valorisation agricole des Produits Résiduaires Organiques SOERE PRO

Impacts de l'épandage de composts urbains sur le cycle du P dans QualiAgro

Lauverjon et al.
© Lauvergeon et al.
Lauverjon R, Mollier A, Houot S, Mercier V, Michaud A, Rampon JN, Morel C ; ISPA Bordeaux

Résumé

L’impact de l’épandage répété de composts urbains sur le cycle du phosphore (P), a été quantifié en analysant les relations entre le bilan cumulé des entrées et sorties de P et les dynamiques des stocks de P-total, P-organique, P-inorganique, et P-disponible dans le sol. Les deux sous-essais de QualiAgro, l’un recevant une fertilisation minérale azotée raisonnée (+Nopt) et l’autre recevant une fertilisation faible (+Nfai), ont été étudiés.

Chacun comprend cinq traitements répétés quatre fois :

  • Un témoin (TEM) ne recevant pas de fertilisation phosphatée (ni minérale ni organique) ;
  • Un compost de déchets verts mélangés avec une boue de station d’épuration urbaine (DVB) ;
  • Un compost d’ordures ménagères résiduelles (OMR) ;
  • Un compost de biodéchets (BIOD) issu du compostage d’un mélange de la fraction fermentescible des ordures ménagères et de déchets verts ;
  • Un fumier de vaches laitières (FUM).

Les composts urbains et le fumier ont été apportés à raison d’environ 4 t C ha-1 tous les deux ans. QualiAgro est implanté sur un sol de texture limono-argileuse, décarbonatée et neutre (pH= 7.1). La succession culturale est une rotation maïs grain et blé d’hiver. Des échantillons de terre de la couche labourée (0-28 cm) ont été prélevés avant chaque épandage, puis séchés à l’air, tamisés à 2 mm et stockés avant de déterminer les teneurs et stocks de P-total, P-organique et P-disponible pour les plantes ainsi que les principales propriétés physico-chimiques ont été déterminés. Le P-disponible du sol a été évalué par : i)  la concentration (CP) des ions phosphate (iP) en solution et la capacité du sol à réapprovisionner la solution sur de longues périodes, i.e. 1 an; ii) l’extraction chimique Olsen.

Les différents indicateurs du P-disponible fournissent des informations similaires dans les deux sous-essais +Nopt et +Nfai. Compte tenu des teneurs en P et du rapport C/P des produits, les 7 épandages, effectués depuis 1998, ont apporté en moyenne 16.4, 30.0, 32.2 et 75.9 kg P ha-1 an-1 pour OMR, FUM, BIOD, et DVB, respectivement. Le P exporté par les récoltes dans le sous-essai +Nopt est en moyenne de 25.3 (±0.7) kg P ha-1 an-1 pour les 4 amendements et de 22.6 (±0.8) kg P ha-1 an-1 pour TEM. En 2011, toujours dans le sous-essai +Nopt, le bilan cumulé de P, i.e. différence cumulée entre le P apporté et exporté, est respectivement de -315, -86, 109, 270 et 1015 kg P ha-1  pour TEM, OMR, FUM, BIOD et DVB. La variation du stock de P total dans la couche labourée rend compte de près de 90% du bilan de P. Seul le compartiment de P-inorganique varie. La valeur initiale de CP [1] est 1.02 (0.24) mg P L-1. L’abaissement de CP avec les bilans négatifs de P dans TEM est de 1.07×10-3 (mg P L-1)(kg P ha-1)-1. La variation de Cp avec le bilan, i.e. pente, diffère suivant les amendements avec une pente plus élevée pour FUM et OMR, plus faible pour DVB et nulle pour BIOD.

Les différences de pente résultent des effets combinés d’une part, de la disponibilité du P apporté par les composts urbains et fumier et, d’autre part, des modifications de la répartition des ions phosphate entre le sol et la solution avec des quantités plus élevées susceptibles de réapprovisionner la solution sur des périodes longues dans les sols amendés que dans le sol TEM. Des changements de plusieurs propriétés physico-chimiques du sol (pH, teneur en MO, CEC et cations échangeables) expliquent ces modifications de transfert des ions phosphate à l’interface solide-solution.

[1] Pour le P-Olsen, la valeur initiale est 40 (±6) mg P kg-1 sol (89 mg P2O5 kg-1) et rend compte de 8.9% du bilan pour TEM

Documents à télécharger