En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal logo SOERE PRO Logo CIRAD Logo AnaEE Logo IRD Logo Ouagadougou university

valOr PRO : valorisation agricole des Produits Résiduaires Organiques SOERE PRO

Effets à court-terme d’apports de lisier de porc et de son digestat sur les propriétés biochimiques des sols et des émissions de composés organiques volatiles

Monard, C., Jeanneau, L., Le Garrec, J.L., Le Bris, N., Binet., F.

Monard & al., 2020
Monard & al., Applied Soil Ecology 147 (2020) 103376

Source : https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0929139318314896?via%3Dihub

Résumé

[La production de biogaz par digestion anaérobie de déchets organiques joue un rôle clé dans le développement des énergies renouvelables, et les impacts environnementaux de l’utilisation des digestats obtenus comme fertilisants organiques nécessitent d’être évalués. Cette étude s’est intéressée aux effets de la fertilisation organique des sols par du lisier de porc et son digestat de méthanisation sur la matière organique et les communautés microbiennes actives du sol ainsi que les conséquences en termes d’émission de CO2 et de composés organiques volatiles (COVs). A partir d’une expérimentation en conditions contrôlées, nous avons montré que les apports de lisier de porcs avaient un effet immédiat plus important sur la matière organique du sol que ceux de son digestat (Figure 1). En effet, ils ont entrainé une augmentation de la proportion de composés phénoliques dans le sol. Ces molécules étant relativement récalcitrantes à la dégradation microbienne, l’augmentation de la teneur en carbone dissous dans le sol fertilisé avec le lisier de porcs était plus durable (au moins 30 jours) que dans le cas des apports de digestat. En analysant la réponse des communautés microbiennes actives dans les sols, nous avons observé que les communautés de champignons et d’archées étaient plus affectées dans leur composition que celle des bactéries (Figure 2). Malgré ces changements observés dans la matière organique et les communautés microbiennes du sol, les émissions de CO2 dans les différents traitements (sol sans apport et sols ayant reçu du lisier ou son digestat de méthanisation) n’étaient pas significativement différentes tout au long de l’incubation qui a duré 60 jours au total. Cependant, des changements ont été observés au niveau des émissions de COVs. Quelque soit le traitement, l’acétone, le 2-pentanone et le diméthylsulfide étaient les COVs majoritaires parmi ceux mesurés. Directement après les apports, le lisier de porcs entrainait une émission totale de COVs plus importante que son digestat mais cette différence ne se maintenait pas dans le temps. Ce travail a mis en évidence des différences d’impacts des deux fertilisants sur certaines propriétés du sol et l’effet des digestats nécessite de plus larges études notamment sur le terrain.]

Mots-clés : Archaea, bactéries et champignons du sol; Digestion anaérobie; Digestat; Composition biochimique de la matière organique; Fertilisant organique; Qualité des sols.

 

Monard & al., 2020-1

Figure 1 : Concentrations en carbone organique dissous (DOC) et en molécules organiques dans le lisier de porcs, son digestat de méthanisation et dans le sol des microcosmes ‘contrôle’, et ayant reçu du lisier de porcs (soil + PS) ou son digestat de méthanisation (soil + DPS) à différents temps après les apports. Copy right Monard et al. 2020

Monard & al., 2020-2

Figure 2 : Richesses des communautés microbiennes et proportions en bactéries, champignons et archées actifs dans le sol contrôle et les sols ayant reçu du lisier de porcs ou du digestat de lisier de porcs à différents temps d’incubation. Copy right Monard et al. 2020