En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Logo ITAB Logo UMT

UMT SI Bio

Journée de co-développement pour explorer le pilotages de systèmes très diversifiés

Cas de La Ferme de la Durette et de la Ferme du Grand Laval, le 7 décembre 2021

Groupe en bord de parcelle de la ferme du Grand Laval
© ITAB
Suite à la conférence théorique du 6 décembre sur les cadres d’analyse du pilotage de systèmes complexes vus par trois disciplines (modalisation, ergonomie et anthropologie), le groupe de travail de l’UMT dédié au sujet s’est réuni à La Ferme du Grand Laval le 7 décembre 2021 pour approfondir la réflexion sur deux cas concrets. C’est en s’appuyant sur la méthode de co-développement que les animateurs d’INRAE et de l’ITAB ont proposé d’explorer chacune des deux situations présentées par les agriculteurs : Maxime Catalogna de la ferme de la Durette, ainsi que Elsa Gartner et Sébastien Blache, de la ferme du grand Laval.

La ferme de la Durette, une organisation collective autour de systèmes complexes et expérimentaux

La matinée dédiée au cas de la ferme de la Durette a permis d’explorer la question des outils et méthodes pour s’organiser collectivement sur une ferme associant maraîchage, arboriculture et élevage de volailles, et prendre des décisions sur des sujets à traiter à court, moyens et longs terme. Après avoir exposé la ferme, son fonctionnement, et sa vision du processus de réflexion qui permet d’aboutir à des prises de décision malgré les incertitudes techniques, Maxime a laissé la parole au groupe de travail. Celui-ci a alors pu faire part de propositions, suggestions, réflexions ou remarques. Agronomes, modélisateurs, ergonome, anthropologue et agriculteurs ont ainsi échangé sur des outils concrets pour aider à l’organisation collective (‘frise agenda’, ‘déméli-mélo’, tableau de post-it..), sur des démarches (diagnostic, point sur les valeurs communes et individuelles, échanges de rôles à la ferme, …) et des questionnements plus larges (place et équilibre entre ateliers de la ferme ; gestion des arbitrages court-terme / long-terme ; équilibre entre les missions d’expérimentation-ferme pilote, l'objectif de production et la vivabilité du travail …). Maxime a ensuite pu faire un retour sur les propositions, qui lui permettront d’alimenter la réflexion des agriculteurs de la Durette sur la prise de décision collective, et ce malgré les nombreuses incertitudes liées aux systèmes complexes et innovants.

La ferme du Grand Laval, un espace de production agricole et d’accueil de la biodiversité sauvage

L’après-midi, le groupe a pu visiter la ferme de Sébastien et Elsa, et percevoir la complexité du système et les essais auxquels ceux qui se définissent aujourd’hui comme « paysans sauvages » s’adonnent. De formation ornithologue et écologue, Sébastien et Elsa ont expliqué la manière dont ils s’attachent depuis plusieurs années à accueillir la biodiversité non-cultivée autour et au sein de leur système agricole. Penser leur système comme un espace ou la flore et la faune sauvage ne sont plus entièrement contrôlés, voir tendre vers un « lâcher-prise », n’est pas toujours bien perçu et amène les deux paysans à se questionner sur la légitimation de leur système. Le groupe a alors pu réfléchir collectivement aux enjeux auxquels ce modèle peut répondre (nourrir localement les humains, préserver la biodiversité, alimenter la dimension sensible et culturelle, inspirer des changements de modèles agricoles…), à des outils (« frise de la biodiversité » pédagogique sur la trame de la « frise du climat », évaluation multi-dimensionnelle, « théâtre forum », indicateurs d’évaluation intégrant le nombre de calories utilisées et produites…) et au rôle de la Recherche et Développement dans l’évaluation et la légitimation de tels systèmes. Nourri par les échanges du groupe, Sébastien a conclu en estimant que légitimer le modèle de ferme paysanne et sauvage lui permettrait également de léguer une autre vision de l’agriculture.

Alimenté par ces ateliers et échanges, le groupe de travail animé au sein de l’UMT SI BIO poursuit la réflexion !