En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal logo Arvalis Institut du végétal logo Montpellier SupAgro logo UMT NovaDur

UMT NovaDur

Présentation

blé-dur-peinture-400_300_72

La filière blé dur française est organisée autour d’une production quasi-exclusivement destinée à l’alimentation humaine (pâtes alimentaires et couscous). Jusqu'en 2012 la France comptait plus de 400 000 ha de blé dur destiné à l'industrie (≈ 600 000 t/an) et à l'exportation vers les pays de l’UE et les pays du sud de la Méditerranée. Pour répondre aux attentes des consommateurs, plusieurs critères de qualité ont été définis et mis en place par les utilisateurs avec une structuration forte de la filière au travers de comités professionnels. Cette structuration a permis à la France de devenir un acteur majeur du blé dur dans le monde. Pourtant aujourd'hui, pour maintenir cette place et tenter d'enrayer la baisse des surfaces, la France doit faire face à de nouveaux enjeux liés au changement climatique, à l'évolution des réglementations et des pratiques culturales, aux attentes qualitatives et environnementales de la société ou encore aux questions géopolitiques et économiques. Pour cela, la filière doit innover et s’adapter pour chercher à améliorer sa compétitivité internationale, ses volumes de production, la qualité de ses produits et sa durabilité. En réponse à ces exigences, l’ensemble des parties prenantes de la filière s’est fédéré autour d’une "Plateforme blé dur" qui rassemble les sélectionneurs, les producteurs, les coopératives, les industriels, FranceAgriMer, les acteurs de la recherche (INRA), de la recherche appliquée (Arvalis Institut du végétal, ACTA, ACTIA) et de l’enseignement supérieur.

C'est dans ce contexte que s'inscrit la création de l'Unité Mixte Technologique (UMT) NovaDur créée au 1er janvier 2014 pour 5 ans.

Partie intégrante de la "plateforme blé dur", il s’agit de la première UMT labellisée conjointement par l’ACTA et par l’ACTIA et associant la recherche et l'enseignement public, les centres techniques avec une participation active des partenaires socio-économiques de la filière (sélectionneurs, producteurs, organismes stockeurs et industriels de la transformation du blé dur).

Les objectifs de ce dispositif sont de :
  • Regrouper autour d'un pôle Montpellier-Nîmes des compétences relevant de la génétique, de l’agronomie, du génie des procédés et des sciences de l’aliment avec des liens jusqu’aux sciences économiques et sociales pour développer une réelle démarche interdisciplinaire autour d’objectifs partagés.
  • Mettre en commun des plateformes et des plateaux techniques de haut niveau (dispositifs agronomiques dans différentes conditions pédoclimatiques, plateformes de phénotypage, outils de caractérisation à haut débit, plateforme de transformation des produits végétaux).
  • Développer une ambition collective pour assurer le leadership international sur la science et la technologie des produits du blé dur notamment dans un contexte euro-méditerranéen.
  • Mobiliser la formation initiale et continue en proposant la filière blé dur comme modèle d’étude de l’ingénierie pour des agrosystèmes durables.

Plus concrètement, le projet qui sera mis en œuvre par l'UMT vise à assurer compétitivité, qualité et durabilité de la filière blé dur en privilégiant une approche aux interfaces entre champs disciplinaires et notamment autour de 3 actions principales :

Action 1 : Interactions génétique-agronomie dans une approche d’agro-écologie et pour la définition de nouveaux itinéraires techniques de production ;
Action 2 : Interactions agronomie-procédés dans une démarche d’éco-conception pour l’optimisation et la ré-conception des procédés de transformation ;
Action 3 : Intégration des connaissances et développement d’outils d’aide à la décision stratégique prenant en compte l’ensemble des maillons de la filière blé dur.

Enfin, alimentée par les résultats de ces 3 actions, une quatrième action sera dévolue à leur valorisation, à leur dissémination et à la formation.