Know more

Our use of cookies

Cookies are a set of data stored on a user’s device when the user browses a web site. The data is in a file containing an ID number, the name of the server which deposited it and, in some cases, an expiry date. We use cookies to record information about your visit, language of preference, and other parameters on the site in order to optimise your next visit and make the site even more useful to you.

To improve your experience, we use cookies to store certain browsing information and provide secure navigation, and to collect statistics with a view to improve the site’s features. For a complete list of the cookies we use, download “Ghostery”, a free plug-in for browsers which can detect, and, in some cases, block cookies.

Ghostery is available here for free: https://www.ghostery.com/fr/products/

You can also visit the CNIL web site for instructions on how to configure your browser to manage cookie storage on your device.

In the case of third-party advertising cookies, you can also visit the following site: http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, offered by digital advertising professionals within the European Digital Advertising Alliance (EDAA). From the site, you can deny or accept the cookies used by advertising professionals who are members.

It is also possible to block certain third-party cookies directly via publishers:

Cookie type

Means of blocking

Analytical and performance cookies

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Targeted advertising cookies

DoubleClick
Mediarithmics

The following types of cookies may be used on our websites:

Mandatory cookies

Functional cookies

Social media and advertising cookies

These cookies are needed to ensure the proper functioning of the site and cannot be disabled. They help ensure a secure connection and the basic availability of our website.

These cookies allow us to analyse site use in order to measure and optimise performance. They allow us to store your sign-in information and display the different components of our website in a more coherent way.

These cookies are used by advertising agencies such as Google and by social media sites such as LinkedIn and Facebook. Among other things, they allow pages to be shared on social media, the posting of comments, and the publication (on our site or elsewhere) of ads that reflect your centres of interest.

Our EZPublish content management system (CMS) uses CAS and PHP session cookies and the New Relic cookie for monitoring purposes (IP, response times).

These cookies are deleted at the end of the browsing session (when you log off or close your browser window)

Our EZPublish content management system (CMS) uses the XiTi cookie to measure traffic. Our service provider is AT Internet. This company stores data (IPs, date and time of access, length of the visit and pages viewed) for six months.

Our EZPublish content management system (CMS) does not use this type of cookie.

For more information about the cookies we use, contact INRA’s Data Protection Officer by email at cil-dpo@inra.fr or by post at:

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan CEDEX - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal agroParistech cnrs ird ANR

Soilµ3D

Articles La Nouvelle République

Les experts mondiaux du sol au château de Saint-Loup

Phillipe Baveye

Installé à Saint-Loup-sur-Thouet depuis trois ans, Philippe Baveye, professeur à AgroParisTech, invite une cinquantaine de chercheurs du monde entier pour un colloque sur l’analyse des sols. 
© Photo NR

Une cinquantaine de chercheurs spécialisés dans l’analyse des sols seront à Saint-Loup-sur-Thouet, du 27 au 29 juin, pour un “ workshop ” international.

Durant trois jours, le château de Saint-Loup-sur-Thouet devrait réunir autant de nationalités que celles des équipes représentées à la Coupe du Monde en Russie. Et pour cause, l’édifice accueillera, du mercredi 27 au vendredi 29 juin, un « workshop » international, intitulé « MicroSoil 2018 ». Une sorte de colloque de recherche dédié à l’analyse des sols à l’échelle microscopique.
Philippe Baveye, habitant depuis trois ans le village, est l’un des instigateurs de cette rencontre peu banale. Professeur à AgroParisTech (1), le Belge, qui a exercé plus de 35 ans outre-Atlantique, a invité un groupe d’une cinquantaine de chercheurs spécialisés dans le domaine et venus du monde entier : France, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Espagne, Suède, Japon, États-Unis…
“ Les gens n’ont pas conscience que les sols sont essentiels et fragiles ”« Tous ces scientifiques ont travaillé sur une approche fine des sols, en se mettant à l’échelle des bactéries, des champignons, voire des micro-organismes encore plus petits », développe-t-il. Pour aller au bout de leurs études, ils utilisent des instruments de mesure et des équipements particulièrement sophistiqués comme des scanners à rayons X.
L’analyse des sols est d’autant plus primordiale qu’elle permet de mieux comprendre leur fonctionnement et les dérèglements. « Les gens n’ont pas conscience qu’ils sont essentiels et fragiles. Par exemple avec la compaction des sols agricoles. Tout le carbone peut s’échapper et ainsi accélérer le réchauffement climatique », insiste-t-il. Philippe Baveye évoque également l’impact des pesticides et des herbicides dans la contamination des nappes phréatiques.
Vers une mise en réseau des travaux de rechercheDurant trois jours, les scientifiques travailleront à la convergence de leurs travaux. « Nous allons discuter, pendant les repas et jusqu’au bout de la nuit s’il le faut. L’idée est d’aboutir à une stratégie de recherche commune auprès des décideurs européens. Cela nous permettra ensuite d’obtenir des financements spécifiques », explique Philippe Baveye.
Si l’expérience s’avère concluante, le château de Saint-Loup-sur-Thouet devrait accueillir, d’ici un à deux ans, un nouveau « workshop ». Faisant du plus beau village des Deux-Sèvres, le plus inattendu des centres de recherche.
(1) L’Institut des sciences et industries du vivant et de l’environnement.

Édouard DANIEL

Journaliste, rédaction de Parthenay

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cinquante chercheurs réunis au château de Saint-Loup-sur-Thouet 

blbl

Cinquante chercheurs internationaux sont réunis au château de Saint-Loup-sur-Thouet jusqu'au vendredi 29 juin 2018. 
© Photo NR, Sébastien Bussière

Cinquante chercheurs spécialisés dans l'analyse des sols sont arrivés au château de Saint-Loup-sur-Thouet (Deux-Sèvres) ce mercredi 27 juin 2018, pour deux jours et demi de présentations et d'échanges.

Le château de Saint-Loup-sur-Thouet accueille un événement pas banal depuis mercredi matin. A savoir un "workshop" international, sorte de colloque de recherche, intitulé "MicroSoil 2018" et dédié à l'analyse des sols à l'échelle microscopique.

Cinquante chercheurs venus du monde entier (France, Allemagne, Royaume-Uni, Suède, Italie, Autriche, États-Unis, Japon...) ont fait le déplacement jusqu'en Gâtine pour deux jours et demi de présentations et de discussions.

"Un cadre exceptionnel"

Le but étant notamment de "créer un réseau de chercheurs qui travaillent sur le même sujet afin de nous réunir périodiquement et coordonner nos recherches", explique Philippe Baveye, habitant de Saint-Loup, professeur à AgroParis Tech (l'Institut des sciences et industries du vivant et de l'environnement), et l'un des instigateurs du projet.

"Le cadre est exceptionnel pour nous, apprécie Naoise Nunan, chercheur irlandais. Il nous permet de travailler de manière intense et de faire beaucoup plus de choses que dans un congrès plus important."

Sébastien BUSSIERE

Journaliste, rédaction de Parthenay