En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal Logo INRAE logo ANAEE France Allenvi

OLA : Description de l'Observatoire des LAcs

Evolution des indicateurs biologiques: intégration des outils de détection satellite, prise en compte des traits fonctionnels, apports du metabarcoding

Projet 4

Membres partenaires : CARRTEL, LMGE, Pôle Plans d’eau

1. Caractérisation des propriétés optiques inhérentes des plans d’eau : étape vers un suivi satellite des indicateurs ‘Chlorophylle a et niveau de productivité’.

Afin de préparer l’exploitation des images des futurs satellites européens (Sentinel-2, résolution spatiale de 10 m et temporelle de 5 jours et Sentinel-3, 300 m et 1 jour) dans le cas de petits plans d’eau, les pôles Onema-Irstea d’Aix en Provence et de Lyon et le Laboratoire d’Océanographie de Villefranche (LOV) vont i) réaliser un suivi des propriétés optiques inhérentes sur un lac modèle, ii) développer des algorithmes de correction atmosphérique, iii) développer des algorithmes de corrections des effets des berges, et iv) tester l’application des images traitées pour la surveillance, l’évaluation écologique et la modélisation physico-chimique (e.g. température, oxygène) de plans d’eau. Une phase de calage est d’abord réalisée sur un site modèle avant application large (plans d’eau DCE, lacs de l’observatoire).

 

2. La structure en taille du phytoplancton : intégrer le compartiment picophytoplanctonique dans les modèles de fonctionnement des réseaux trophiques.

Longtemps ignoré en raison de sa petite taille, le picoplancton (taille <2-3 µm) est aujourd’hui reconnu comme une composante importante des réseaux trophiques aquatiques. La communauté picophytoplanctonique peut en effet être une source de carbone plus importante que les bactéries hétérotrophes (Weisse 1993), et affecter positivement la productivité de l’ensemble de la chaîne trophique jusqu’aux poissons. Des travaux précédents ont démontré l’importance quantitative des picocyanobactéries dans les lacs alpins (Personnic et al 2009), ainsi que leur diversité génétique (Zhong et al 2013). Ces communautés semblent prendre une place encore plus importante dans les situations de ré-oligotrophsation des lacs (cas du Bourget et du Léman) dans lesquels sont attendus (i) l’augmentation progressive de l’importance relative du compartiment picophytoplanctonique à la biomasse et production phytoplanctonique  (ii) une augmentation de la contribution de ce compartiment dans les flux de matière soutenant les niveaux trophiques supérieurs.

Le projet permettra sur les 3 lacs péri alpins (Léman, Bourget, Annecy) de

-            Poursuivre l’énumération des populations picoplanctoniques selon un suivi temporel et spatial qui sera mise en lien avec les facteurs environnementaux (et qui sera intégrée dans le SI OLA).

-            Poursuivre l’isolement, la mise en culture et la caractérisation de ces populations;

-            déterminer leur contribution à la biomasse et à la production phytoplanctonique totale.

L’ensemble des données acquises vise à mieux cerner le potentiel bioindicateur des ces communautés picophytoplanctoniques, notamment au travers de la proportion du pico-, nano- et microphytoplancton en terme d’abondance, biomasse ou production. A ce jour, les différents indicateurs  basés sur le phytoplancton utilisent uniquement des espèces facilement observables et identifiables en microscopie classique, sans inclure donc le compartiment picophytoplanctonique.

 

3. Poursuite et évolution des approches metabarcoding du plancton microbien

L’application des méthodes de séquençage massif a récemment apporté une lecture approfondie des assemblages microbiens. Ces méthodes d’inventaires biologiques sont maintenant progressivement intégrées dans les démarches observatoires et les suivis environnementaux (e.g.  OLA Hugoni et al 2015, Debroas et al 2015) apportant des informations inédites sur la composition phylogénétique et les patrons de diversité des micro-organismes en milieu lacustre.

La collecte d’échantillons ADN concernant les fractions microbienne planctoniques et benthiques (lac du Bourget) sera poursuivie (bancarisation d’échantillons) en vue d’une analyse temporelle s’appuyant sur un pas de temps long afin de compléter les données déjà traitées (2 ans).

Par ailleurs alors que les analyses ont pour l’instant concerné uniquement les communautés procaryotes et eucaryotes de taille inférieures à 5µm, nous nous engageons vers un élargissement des communautés planctoniques analysées par métabarcoding. L’objectif est en particulier de comparer les inventaires taxonomiques obtenus par dénombrements classiques (microscopie) et par séquençage sur amplicons d’ADN et ARN (les transcrits étant susceptible de fournir une vision plus juste des taxa actifs). Des gènes marqueurs différents seront utilisés pour analyser la composition des assemblages planctoniques. Ce type de comparaison (microscopie-ADN) a déjà été initié pour des groupes spécifiques, les diatomées (e.g. Kermarrec et al 2013, 2014) et sera donc appliqué plus largement sur l’assemblage planctonique.