En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal AgroParisTech Université Paris-Saclay UVSQ ANSES CNRS ENVA

SAPS - Sciences Animales Paris-Saclay

Quel est le rôle fondamental des œstrogènes dans l’établissement de la réserve ovarienne pendant la vie fœtale chez les mammifères non rongeurs

@ G. Jolivet
Grâce à la technologie TALEN, il a été possible d’inactiver le gène de l’aromatase chez le lapin afin d’analyser le rôle des œstrogènes dans l’ovaire fœtal chez une espèce qui normalement en produit à des stades très précoces, à l’inverse des rongeurs. Les femelles mutantes présentent des ovaires de taille réduite et une réserve folliculaire quasi inexistante ce qui va entrainer rapidement une insuffisance ovarienne précoce et une infertilité de ces animaux. Les phénotypes observés ressemblent à ceux observés chez les patientes porteuses de mutations dans le gène aromatase.

L’inactivation du gène de l’aromatase chez le lapin démontre le rôle fondamental des œstrogènes dans l’établissement de la réserve ovarienne pendant la vie fœtale chez les mammifères non rongeurs

On sait depuis longtemps que les œstrogènes jouent un rôle majeur dans la différenciation des ovaires chez les mammifères, cependant leur rôle précis pendant la différenciation fœtale est peu connue et diffère entre espèces. Des chercheurs de l’unité BREED (SAPS, INRAE, Jouy-en-Josas) ont montré que chez le lapin, comme dans l’espèce humaine, la synthèse d’œstrogènes dans l’ovaire démarrait précocement pendant la vie fœtale.

La première étape de ce travail a été d’obtenir des lapins dépourvus de toute synthèse d’œstrogènes suite à l’introduction d’une mutation stop par la technique TALEN dans le gène CYP19A1 codant pour aromatase, enzyme de synthèse des œstrogènes. L’article décrit ensuite le phénotype des gonades femelles au cours de leur différenciation, depuis le stade « gonade indifférenciée » jusque chez l’adulte. Ainsi, l’absence totale de production d’œstrogènes par la gonade fœtale de génotype XX ne modifie pas la destinée ovarienne de cette gonade, mais entraîne une réduction massive et définitive du stock de cellules germinales constituant la réserve ovarienne.

Ces travaux soulignent l’importance des régulations autocrines au sein de la gonade fœtale, suggérant que l’exposition in utero à des molécules anti-oestrogéniques (perturbateurs endocriniens et autres facteurs environnementaux) pourrait altérer la capacité reproductive de l’individu à naître, en réduisant la réserve d’ovogonies.

Contact scientifique :

  • Geneviève Jolivet, UMR BREED, INRAE, genevieve.jolivet@inrae.fr

Voir aussi

Référence

Geneviève Jolivet, Nathalie Daniel-Carlier, Erwana Harscoët, Eloïse Airaud, Aurélie Dewaele, Cloé Pierson, Frank Giton, Laurent Boulanger, Nathalie Daniel, Béatrice Mandon-Pépin, Maëlle Pannetier, Eric Pailhoux. Fetal estrogens are not involved in sex determination but critical for early ovarian differentiation in rabbits. Endocrinology, 10.1210/endocr/bqab210
https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2020.12.13.419770v1