En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logos Tutelles

SPS - Saclay Plant Sciences

16/07/2021 Ingénieur(e) d'étude - Institut de Sciences des Plantes Paris-Saclay (IPS2, Gif-sur-Yvette)

Contrat d’ingénieur·e d’étude dans le domaine de la régulation de l’expression chez les plantes

CDD de 8 mois sur l’utilisation de nanoparticules organiques comme vecteurs d'ARN pour modifier l'expression des gènes chez les plantes.

Profil de poste

Emploi-type
Ingénieur·e d’étude en biologie, sciences de la vie et de la terre.
Salaire suivant expérience et selon les grilles de salaires INRAE – niveau IE de 2000 € à 2450 € brut mensuel.

Localisation du poste
Institut des Sciences des Plantes-Paris-Saclay (IPS2), Gif-sur-Yvette, 91190, France.
Institut Galien Paris-Saclay, Châtenay-Malabry, 92290, France.

Date de prise de fonction
Entre le 1er septembre et le 1er décembre 2021 (pour 8 mois à temps plein)

Profil souhaité
Formation Bac+3/Bac+5 en biologie moléculaire / biotechnologie.
Expérience de 6 mois/1 an dans un laboratoire.

Missions / Activités principales
- Formulation de nanoparticules organiques.
- Culture de plantes in vitro et génération de protoplastes.
- Application de nanoparticules sur différents échantillons végétaux.
- Purification d’ARN et RT-PCR quantitative.
- Microscopie photonique à épi-fluorescence et confocale.
- Analyse et mise en forme des résultats.

Compétences requises
- Biologie moléculaire : extraction d’ARN, PCR quantitative, électrophorèse.
- Biologie cellulaire : bases de microscopie.
- Sens de l’organisation.
- Indépendance, rigueur et fiabilité dans l’exécution du travail.
- Capacités d’analyse et de restitution des informations (tenue d’un cahier de laboratoire, préparation de tableaux de synthèse des résultats).
- Aptitude à interagir avec les responsables et collègues.

Contexte

La perturbation de l'expression des gènes (gain ou perte de fonction) est un outil puissant pour découvrir les fonctions des gènes ou pour aider les organismes à faire face à la modification de leur environnement. Les technologies de surexpression et d'atténuation des gènes (ARN interférence, transgènes, édition génomique par CRISPR/Cas9) sont couramment utilisées chez les plantes pour obtenir un gain ou une perte de fonction. Cependant, toutes ces technologies nécessitent actuellement l'utilisation de plantes transgéniques stables, longues et difficiles à produire, notamment dans les plantes cultivées. Dans ce projet, nous proposons d'étudier la modification temporaire de l'expression des gènes par application d’acide nucléique exogène.

Pour y parvenir, l’équipe REGARN (IPS2, https://ips2.u-psud.fr), spécialisée dans l’étude des ARN non codants chez les plantes s’est associée à l’équipe 5 Ingénierie particulaire et cellulaire à visée thérapeutique (Institut Galien Paris-Saclay, http://www.umr-cnrs8612.universite-paris-saclay.fr) experte de l’encapsulation des acides nucléiques dans des nanoparticules organiques. Au sein du projet SPS NanoRNA et en s’appuyant sur l’expertise de ces deux laboratoires, nous allons développer une nouvelle technologie permettant de modifier l’expression des gènes de manière temporaire. Nous proposons d'étudier l'utilisation de nanoparticules organiques comme vecteur d'acide nucléique dans les cellules végétales. Ces nanoparticules ont été utilisées avec succès pour administrer des acides nucléiques dans un large éventail de types de cellules dans les systèmes animaux. Les nanoparticules à base de composés organiques sont considérées comme biodégradables et leur toxicité est limitée ouvrant leur utilisation dans un large éventail d'applications.

Le réseau Sciences des Plantes de Saclay (SPS) regroupe une cinquantaine d'équipes de recherche réparties sur plusieurs sites du périmètre de l’Université Paris-Saclay, et spécialisées dans les sciences du végétal.

Missions

La mission principale de la personne recrutée sera d’évaluer l’efficacité d’action de complexes ARN-nanoparticules organiques sur la régulation de gènes rapporteurs chez la plante modèle Arabidopsis thaliana. De ce fait, la personne recrutée participera à la génération des nanoparticules organiques et à l’encapsulation d’ARN à l’Institut Galien Paris-Saclay. Dans un second temps, les cinétiques de relargage des ARN et leur efficacité dans la modification de l’expression des gènes seront évaluées dans différents organes de la plante à l’IPS2. La personne recrutée devra pour cela mettre en œuvre des approches de biologie moléculaire et utiliser des approches de biologie/imagerie cellulaire. Une mobilité entre les deux sites sera nécessaire pour mener à bien ce projet.

L’ensemble du projet implique des compétences en biologie moléculaire (manipulation et quantification d’ARN) ainsi que des bases de biologie / imagerie. Une capacité à travailler de façon autonome, organisée et une maîtrise des analyses statistiques classiques permettront de suivre de façon rigoureuse puis analyser les données de quantification ou microscopiques obtenues. Une bonne aptitude à travailler en équipe et à communiquer avec les membres des deux équipes principalement impliquées est attendue. Enfin, nous recherchons un·e candidat·e dynamique et possédant le sens de l’initiative, ce qui devrait lui permettre, après discussion avec les encadrants, de mettre en place les expériences envisagées et d’assurer leur suivi entre les deux sites.

Modalités de candidature

Un dossier de candidature comportant une lettre de motivation et un CV détaillé incluant deux référents scientifiques doit être envoyé à thomas.blein@cnrs.fr. Les candidats dont le dossier aura été retenu seront invités à passer un entretien.