En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal Veolia

QualiAgro

Comparaison des tests et modes d'action des PRO

Les produits résiduaires organiques (PRO) agissent sur la stabilité structurale selon deux modes d'action distincts en lien avec la biodégradabilité de leur matière organique (MO). Les produits présentant une MO fortement biodégradable agissent essentiellement sur la stimulation de la biomasse microbienne et ont une action importante mais transitoire. Tandis que les produits caractérisés par une MO faiblement biodégradable agissent plus durablement, mais plus lentement, par le stockage de matière organique dans le sol.

Comparaison des tests

Les résultats des analyses de corrélation des tests de stabilité structurale et des paramètres impliqués dans la stabilité structurale sont présentés dans le Tableau 1.

Tableau 1. coefficients de corrélation (r) entre les tests de stabilité structurale, la biomasse microbienne, les polysaccharides extraits à l'eau chaude et l'hydrophobicité des agrégats.

test stab structurale

Tests de stabilité structurale, biomasse microbienne et polysaccharides : mesures en 2003, 2004 et 2007 (n=50),
Hydrophobicité : mesures en 2003 et 2004 (n=35),
Différences significatives à 5% (*)  et 1% (**).

Les trois tests de stabilité des agrégats sont corrélés significativement, ils révèlent les liens entre les mécanismes de stabilité structurale face à différents agents. La relation de ces tests avec la biomasse microbienne est plutôt négative, bien que la littérature montre des relations positives entre ces paramètres. Les polysaccharides sont corrélés significativement positivement avec la biomasse microbienne. En effet, ces substances sont issues de l'activité microbienne. Ils sont également corrélés positivement avec le test d'humectation rapide, mais négativement avec le test d'humectation lente. L'hydrophobicité est corrélée significativement avec le test d'humectation rapide, montrant l'effet protecteur de ces substances contre l'eau.

Action des PRO sur la stabilité structurale

L'ensemble des PRO agit sur la stabilité structurale. Leurs effets cumulés sont visibles d'une année sur l'autre. Les travaux en laboratoire réalisés en complément à l'essai QualiAgro, ont permis de mettre en évidence les différents modes d'action des PRO sur la base de la dégradabilité de la MO qu'ils contiennent (Figure 1).

StructureCompost

Figure 1. Présentation schématique des effets variables des PRO sur la stabilisation des agrégats du sol en fonction de la biodégradabilité de leur matière organique (Annabi et al., 2007).

L'incorporation d'un PRO à matière organique facilement biodégradable (type OMR) aurait un effet important et rapide dans la stabilisation des agrégats, effet qui diminuerait progressivement dans le temps si les apports ne sont pas renouvelés. L'action de ce type de PRO proviendrait essentiellement de leur matière organique facilement biodégradable qui stimule la biomasse microbienne du sol et augmenterait également la teneur en carbone humifié dans le sol, après stabilisation de la MO apportée. L'apport régulier de ce type PRO permet d'augmenter au cours du temps la stabilité de la structure en cumulant les de chaque apport.
L'incorporation d'un PRO à matière organique peu dégradable (type DVB ou FUM) est plus lente et plus régulière. L'activité microbienne est peu stimulée et par conséquent une part plus importante de carbone serait stockée dans le sol. Dans le cas de ces PRO, l'apport régulier permet également l'augmentation progressive de la stabilité structurale du sol.
Sur le long terme, l'effet des produits peu biodégradables et celui des produits fortement biodégradables se rejoignent. Les données de l'essai QualiAgro semblent montrer qu'après cette période, les PRO à MO peu biodégradable (type DVB ou FUM) auraient un effet plus marqué que les PRO facilement biodégradables (type OMR). En effet, jusqu'en 2005, les parcelles OMR présentent la stabilité structurale la plus élevée. A partir de 2007, la tendance s'inverse, les parcelles DVB et BIO se caractérisent par une meilleure stabilité structurale.

flèche précédent
RikikiBulleEfficacitéAgronomique