En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal logo ADEME logo CNRS Logo Air parif

NUAGE

NUAGE

Développement d’un NoUvel analyseur haute performance et validation des méthodes à bas coûts destinés à la mesure des émissions et des dépôts d’Ammoniac des aGrosystèmes pour une amélioration des cadastres d’Emission de la région parisienne

Résumé

En visant une synergie autour des questions de la mesure et de la modélisation des flux d’ammoniac au-depuis les surfaces agricoles, le projet NUAGE a développé un outil opérationnel, simple et peu coûteux, pour quantifier plus précisément qu’actuellement les émissions et les dépôts d’ammoniac en utilisant une méthode de mesures à partir de systèmes de mesures passifs déjà bien éprouvées. La mise au point d’une exposition des capteurs passifs selon des conditions diurnes ou nocturnes ou selon les conditions de convection thermique est efficace et suffisamment précise pour évaluer les flux d’émission ou de dépôt et le système a été testé dans différentes conditions pédoclimatiques pour donner des résultats cohérents avec d’autres appareils de mesure plus précis. Ce nouveau dispositif appelé « Badges conditionnels » est en cours de caractérisation métrologique à partir des données acquises durant le projet. 

Ce projet a aussi permis de développer un nouvel analyseur d’ammoniac de référence (EcoFlux-NH3), qui est unique au monde pour mesurer les flux d’ammoniac, et il sera mis à disposition de la communauté scientifique et des associations de surveillance de la qualité de l’air pour des projets de recherches nationaux sur ce thème. La phase de mise au point et de tests a démontré son fonctionnement mais des étalonnages, des comparaisons avec d’autres systèmes déjà bien maitrisés sont encore nécessaires pour le caractériser en termes métrologiques. 

En complément de ces conceptions matérielles, le projet a permis de constituer un jeu de données pour la phase d’émission d’ammoniac après des épandages sur la région parisienne. Des mesures passives temporellement intégratives (sur une semaine) ont été réalisées pendant soixante semaines sur quatre sites ruraux, un site urbain et un site à proximité du trafic routier. Ce jeu de données a permis d’avoir des données de concentrations sur toute une année pour valider la modélisation des émissions d’ammoniac développée dans les modèles spatialisés de prédiction de la qualité de l’air. L’analyse des données a mis en avant le fait que la contribution du trafic routier était non négligeable dans la concentration ambiante de l’ammoniac atmosphérique sur les sites de mesures urbains (contribution de 40% à 60% selon la période de l’année).

En outre, concernant la modélisation de la pollution atmosphérique à l’échelle régionale, le module d’émission d’ammoniac après apport d’engrais (module EMIBIO), intégré dans le modèle de prédiction d’Airparif) a été testé par rapport à des jeux de données de terrain dans différentes conditions climatiques.  Il a été identifié deux voies d’améliorations dans ce module, i/ sur le paramètre très sensible de résistance de surface su sol et ii/ sur l’amélioration des résultats en se fondant sur une approche simplifiée par typologie d’apport (approche de Massad et al 2010) mais d’autres éléments complémentaires comme l’intégration des surfaces irriguées ou la réduction de la profondeur de sol affectée par l’apport (passage d’une profondeur d’influance de 15cm à 5cm) ont été travaillés.

Sur ce volet régional, suite aux résultats des modélisations et aux enseignements de la campagne de mesures du projet NUAGE, Airparif a maintenu depuis la fin de la campagne une mesure continue de l’ammoniac avec les capteurs passifs du commerce sur les 2 sites urbains et s’est équipé d’un analyseur d’ammoniac à plus haute fréquence pour mieux comprendre la dynamique de cette pollution.