En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal logo Métha-BioSol

Metha-BioSol

Présentation du projet Metha-BioSol

Le principal objectif du projet Metha-BioSol est d’aider les agriculteurs à évaluer l’impact de leurs pratiques d’épandage de digestats de méthanisation sur la qualité biologique de leur sol via des outils opérationnels de type bio-indicateurs. In fine, cela leur permettra de mieux appréhender les impacts environnementaux de ces pratiques et ainsi la durabilité de leurs productions. Cet objectif principal se décline en trois sous-objectifs :

  1) Générer des données scientifiques actuellement manquantes sur l’impact à court (via la mise en place d’essais en conditions contrôlées tels que des meso-microcosmes) et moyen termes (via des sites expérimentaux épandant des digestats depuis plus de 5 ans) des digestats de méthanisation sur la biologie des sols.

  2) Évaluer les pratiques d’épandage de digestats de méthanisation sur le terrain. Ceci se fera via des prélèvements au champ de parcelles cibles appartenant à un réseau d’agriculteurs déjà utilisateurs de digestats. Ce réseau sera mis en place spécifiquement dans le cadre de ce projet.

  3) Transférer et communiquer les résultats obtenus aux différents acteurs en lien avec la gestion des digestats de méthanisation (agriculteurs utilisateurs, accompagnateurs de projets, conseillers agricoles, communauté de commune, chercheurs, grand public…).

Les travaux menés permettront d’une part d’évaluer les effets à court terme et moyen terme de l’épandage de digestats de méthanisation sur un ensemble cohérent d’indicateurs de qualité biologique du sol, et d’autre part d’évaluer l’influence de la pédologie, de la nature des digestats et de l’historique de fertilisation de la parcelle sur ces effets. Ces expérimentations menées en conditions contrôlées apporteront des clefs de compréhension nécessaires à l’analyse des résultats collectés sur le terrain dans le cadre du réseau de fermes agricoles.

Les données récoltées sur le terrain, dans le cadre de la mise en place du réseau de fermes, permettront de faire le lien entre les pratiques et l’épandage des digestats. Le réseau d’information nécessaire à la constitution du réseau de fermes et les outils de mesure utilisés pour évaluer l’impact des digestats sur la qualité biologique des sols issus de ce réseau permettront également à la recherche d’avoir accès à une grande diversité d’itinéraires techniques et donc de se confronter à une réalité de terrain. En parallèle, cela donnera aux agriculteurs la possibilité d’évaluer leurs pratiques d’épandage via des indicateurs robustes de la qualité biologique des sols. Cela permettra aussi de fournir les premiers éléments d’un référentiel d’interprétation de leurs impacts sur la qualité biologique des sols.

L’efficacité de ce projet est liée 1) à l’utilisation d’indicateurs robustes, éprouvés par ailleurs dans bon nombre de programmes de recherche scientifique (Ex : CASDAR AgrInnov : 2012-2015, EcoVitisol AFB 2019) et 2) au transfert des résultats et savoirs générés entre la recherche et les agriculteurs, et réciproquement. Les itinéraires techniques les plus vertueux pour la préservation de la biodiversité du sol et des services écosystémiques seront mis en avant via des communications scientifiques et grand public : les agriculteurs et les professionnels des sols.

Ce projet, coordonné par Sophie Sadet-Bourgeteau d'AgroSup Dijon et Pierre Mulliez de la chambre d'agriculture des Pays de la Loire, durera quatre ans. Il rassemble un réseau de partenaires complémentaires impliquant la recherche publique et privée sur la biologie des sols agricoles (INRAe, CNRS, Université, ESA Angers, Elisol Environnement, ENS, Lycée Agricole d’Obernai), des associations (Geres, AILE), des acteurs du développement agricole (Chambres d’agriculture, ACE Méthanisation) et des juristes du droit des sols (Université Jean Moulin Lyon 3).

Ce projet est financé par le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation, l’ADEME via l’appel à projet GRAINE et GRDF. La durée du projet Metha-BioSol est de 4 ans (2020-2024).

Organigramme MBS