En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Logo I-SITE agroécologie en BFC

I-Site agroécologie en Bourgogne Franche-Comté

Contexte et objectifs

Contexte :

Le terme « agroécologie » englobe un large éventail de systèmes agricoles. Dans ce projet, nous proposons d'adopter la définition suivante : les systèmes agroécologiques reposent autant que possible sur des processus biologiques et écologiques visant à

(i) maximiser les bénéfices écologiques et environnementaux,

(ii) sauvegarder la fertilité du sol et la valeur agronomique des terres agricoles,

(iii) l'économie des ressources non renouvelables,

(iv) la garantie de productions agricoles répondant aux normes de qualité élevées afin d'améliorer la rentabilité économique des activités agricoles et de l'ensemble du secteur agricole.

Les systèmes agroécologiques s'appuient sur des processus biologiques et écologiques se produisant à l'échelle de la plante, du champ et du paysage.

Gradient agroéco
DSC01405

Les préoccupations des consommateurs concernant les impacts de l’agriculture sur l'environnement et la santé humaine ont augmenté en France au cours des dernières décennies (résidus de pesticides retrouvés dans l'eau potable, l'air et la nourriture). Dans ce contexte, le gouvernement français promeut la transition de l'agriculture vers l'agroécologie. Cependant, certaines incertitudes subsistent quant à la question de savoir si les principes de l'agroécologie seraient capables de maintenir la rentabilité économique des exploitations et des secteurs agro-industriels, basés sur des produits agricoles avec des normes de qualité élevées, tout en réduisant les impacts négatifs sur l’environnement et la santé humaine. Cette incertitude est d'autant plus importante que le terme « agroécologie » recouvre un large éventail de systèmes agricoles contrastés allant de systèmes reposant fortement sur des processus biologiques et écologiques à des systèmes reposant encore sur des apports élevés d’intrants et à peine sur les processus de régulation biologique. De plus, comme tout système agricole, les systèmes basés sur des principes agroécologiques doivent être adaptés en fonction des spécificités de chaque contexte local, introduisant ainsi une diversité supplémentaire dans les systèmes agroécologiques.

DSC01380

Selon notre définition de l'agroécologie, peu de fermes en Bourgogne-Franche-Comté (BFC) peuvent être considérées comme réellement conformes au concept. L'IFT des cultures arables en Bourgogne est l'un des plus élevés de l'ensemble des régions françaises (Agreste, enquête sur la gestion des cultures, 2006). Seules les exploitations biologiques et probablement quelques exploitations conventionnelles mélangeant cultures arables et élevage pourraient être considérées comme adaptées à la définition de l'agroécologie. Par conséquent, la transition de l'agriculture régionale à l'agroécologie représenterait un changement profond pour l'ensemble du secteur, y compris les exploitations agricoles et l'agro-industrie de la région.

DSC01516

L'hypothèse principale du projet est que les systèmes agricoles basés sur les principes de l'agroécologie (haut niveau d'utilisation des processus biologiques et écologiques en remplacement des intrants externes) permettraient de concilier la rentabilité économique du secteur agricole et de faibles impacts environnementaux. La seconde hypothèse est que l'agroécologie tend à produire des biens agricoles avec des standards de qualité élevés apportant une valeur ajoutée pouvant contribuer aux performances économiques du secteur agro-alimentaire. La troisième hypothèse est que cette transition agroécologique au niveau régional ne serait possible que si l'ensemble du secteur agricole, y compris l'agro-industrie collectant et transformant les produits, accompagne les agriculteurs, en organisant la collecte de produits agricoles diversifiés et en trouvant des débouchés commerciaux pour ces produits spécifiques de l'agroécologie.

Objectifs :

L'objectif général du projet est de produire un ensemble pluridisciplinaire de connaissances sur l'agroécologie :

  • Connaissances sur les performances techniques, économiques et environnementales d'une diversité de systèmes agroécologiques (classés selon un gradient d'intensité des processus agroécologiques). Cela contribuera à identifier les options stratégiques basées sur l'agroécologie qui sont les plus susceptibles de concilier les problèmes économiques et environnementaux, et ceci pour la diversité des situations de production en BFC (sols et contextes socio-techniques) ;
  • Connaissances sur les processus biologiques et écologiques qui sont impliqués et responsables de cette durabilité accrue des systèmes agroécologiques ;
  • Connaissances sur les aspects sociaux et économiques de la transition vers l'agroécologie, y compris sur le changement dans l'organisation de la chaîne agroalimentaire, sur les implications des différents acteurs, sur la perception du travail par les agriculteurs dans le contexte agroécologique, et sur le comportement des consommateurs vis-à-vis des produits issus des systèmes agroécologiques.

Ces savoirs devraient favoriser les évolutions de l'ensemble du secteur agroalimentaire de la BFC afin d'en améliorer la durabilité, c'est-à-dire renforcer la rentabilité économique tout en diminuant les impacts négatifs sur l'environnement et en préservant la santé des personnes.

Durabilité