En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal logo IN-SYLVA France ONF FCBA CIRAD CNPF Logo OFB Université de Rouen

IN-SYLVA-FRANCE

Réseau Evaluation VFA

Nom de l'infrastructure et de ses installations
Réseau Evaluation VFA (Variétés Forestières Améliorées)
Organismes partenaires : INRAE, ONF, CNPF
Localisation
Coordination : INRAE, 45290 Nogent-sur-Vernisson, France.
Sites expérimentaux répartis en France métropolitaine.
Site Web
Néant

Reseau Evaluation VFA

Description de l'infrastructure

Les vergers à graines, plantations composées de génotypes sélectionnés pour des caractères d’intérêt économique, sont destinés à produire des semences génétiquement améliorées pour le reboisement. L’estimation de leurs performances, qui vise à guider le choix des propriétaires et gestionnaires forestiers, se fonde sur l’étude de leurs descendances (Variétés Forestières Améliorées), installées dans des tests comparatifs multi-sites.


L’évaluation des vergers à graines de l’État, i.e. dont l’installation a été financée par le ministère en charge des forêts, est assurée par INRAE, l’ONF et le CNPF. Le réseau expérimental, qui couvre 82 ha, est constitué de 76 dispositifs évaluant les produits de 8 vergers de Douglas, 2 vergers de mélèze hybride, 1 verger de mélèze d’Europe et 3 vergers de pin Laricio (des tests d’évaluation d’un verger d’épicéa commun pourront être intégrées ultérieurement à la liste). Les variétés sont comparées entre elles et à une ou plusieurs provenances témoins, ainsi qu’à des variétés étrangères dans le cas des mélèzes.


Les dispositifs ont été plantés de 1995 à 2016, selon des schémas variables (mono-arbre, parcelles unitaires de différentes tailles) pour concilier les objectifs scientifiques – obtention de résultats fiables à différents pas de temps – et la fonction de démonstration assignée à certains essais pour optimiser le transfert des connaissances vers les gestionnaires.

Les réseaux Douglas et mélèze couvrent un large territoire, caractérisé par des conditions stationnelles variées. Ainsi, les 38 dispositifs du réseau partenarial Douglas récemment créé (de 2009 à 2016) ont volontairement été installés dans des contextes pédoclimatiques divers afin de pouvoir étudier les interactions génotype x environnement. Les sites expérimentaux se répartissent en quatre grandes catégories selon l’impact présumé du changement climatique : négligeable (grands bassins de production actuels de la zone septentrionale), défavorable (franges Sud et Est du massif central) ou, au contraire, favorable (sites d’altitude). De plus, une extension récente du réseau permet de mieux explorer les gradients écologiques de l’aire potentielle de reboisement du Douglas, en incluant notamment des stations sur calcaire. Dans le cas des mélèzes, certains dispositifs français font partie de réseaux de dimension européenne, ce qui contribue à une diversification des sites de test.


Au plan organisationnel, le réseau ‘évaluation VFA’ n’est pas géré comme une entité unique. Si l’essentiel des tests d’évaluation de Douglas font partie d’un réseau partenarial structuré possédant son propre comité de pilotage, les autres essais sont suivis et mesurés individuellement par les organismes expérimentateurs avec un moindre degré d’intégration.

Services offerts par l'infrastructure

L’infrastructure installe des dispositifs expérimentaux pour combler les déficits de connaissances et produit des données issues de mesures effectuées régulièrement durant la période d’activité des essais. Après un suivi rapproché les premières années, les campagnes de mesures s’espacent et sont effectuées tous les 3-5 ans en moyenne. Les caractères pris en compte varient selon l’espèce et l’âge du dispositif ; d’une manière générale, ils concernent l’adaptation au milieu (survie, phénologie du débourrement, dégâts biotiques et abiotiques), la croissance (hauteur puis circonférence), la forme (densité et angle d’insertion des branches, rectitude du tronc, courbure basale, fourchaison), le statut des arbres en cas d’éclaircies et le taxon pour certains essais de mélèze (hybride/non hybride).


Les données des tests sont gérées par les organismes expérimentateurs. En outre, dans le cas du réseau partenarial Douglas, les données individuelles sont mises en commun pour permettre des analyses multi-sites et une base de métadonnées est en cours de construction.


Par ailleurs, les organismes de R&D impliqués dans l’évaluation des VFA participent activement au transfert des connaissances acquises vers les professionnels de la filière forestière, notamment les marchands grainiers, les pépiniéristes, les propriétaires et gestionnaires forestiers. Ces actions prennent des formes diverses : réunions d’information, articles techniques, actualisation des fiches de conseils d’utilisation des matériels forestiers de reproduction disponibles sur le site du ministère en charge des forêts. Bien que ce ne soit pas le premier objectif visé, les données issues du réseau d’évaluation sont aussi valorisées dans des articles scientifiques.

Personnel

Le réseau partenarial Douglas est géré par un comité de pilotage, rassemblant un ou plusieurs représentant(s) de chaque organisme partenaire, qui se réunit au minimum une fois par an. Il prend toutes décisions utiles concernant les installations (nombre et type d’essais dans chaque type de milieu, répartition entre organismes, choix des terrains, collecte de lots de graines, élevage des plants), les mesures (caractères cibles, fréquence, protocoles expérimentaux) et la valorisation des résultats. La coordination est assurée par INRAE Nogent-sur-Vernisson.


Les autres essais sont gérés directement par les organismes les ayant installés, en concertation plus ou moins étroite avec les partenaires intervenant sur la même espèce.

Dans tous les cas, les données restent la propriété exclusive des organismes responsables des dispositifs ayant généré ces données.

Le groupe évaluant les variétés issues des vergers de l’Etat, consacre annuellement 2 ETP d’ingénieur et 2 ETP d’assistant ingénieur/technicien à ces actions, qui bénéficient du soutien financier régulier du ministère en charge des forêts.


Description du travail et modalités d'accès

Composé d’unités génétiques communes installées dans des situations pédoclimatiques variées, le réseau représente un capital d’une grande richesse, susceptible de générer des connaissances dans d’autres domaines que la génétique forestière. Les organismes expérimentateurs étudieront les demandes d’accès, aux données et/ou aux dispositifs eux-mêmes, déposées par d’autres instituts de recherche, en insistant toutefois sur leur volonté d’être impliqués autant que faire se peut dans les projets portés par les utilisateurs.


Les conditions d’accès aux données/dispositifs du réseau partenarial Douglas seront régis par une charte en cours de construction, proche de celle du GIS Coop des données.

Unité d'accès et coût

Il n’existe pas de tarif préétabli; le coût dépendra de la nature de la demande.

Équipements

Capteurs de température et pluviomètres pour deux sites du réseau Douglas.