En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal IMABS 2

Pôle Informatique et Mathématiques pour les AgroBioSciences (IMABS)

Journée Impact carbone de la recherche et du numérique

Journée sur l’impact carbone de la recherche et du numérique : enjeux, estimation et scénarii de réduction

Journée Impact carbone de la recherche et du numérique
Cette journée aura lieu le 24 septembre 2021 (en mixte visio/présentiel).

Le Pôle Informatique et Mathématiques pour les AgroBioSciences (IMABS) organise un séminaire afin de présenter les actions qui sont menées pour réduire l’impact climatique et environnemental de la recherche. L'objectif de cette matinée de présentations sera de mieux comprendre l'impact carbone des activités de recherche dont celle des infrastructures de calculs, et de découvrir les recherches et les actions engagées pour le réduire.

Les premières études scientifiques portant sur les activités de recherche à l’échelle de laboratoires ou d’universités semblent indiquer que l’empreinte carbone est significative et inégalement répartie avec une grande hétérogénéité autant au niveau des statuts, des disciplines et des localités que des professions. C’est pour adresser ce manque d’informations et étudier et développer les changements dans les pratiques des agents de la recherche que le nouveau Groupement de Recherche (GdR) Labos 1point5 a été créé.

Les intervenants impliqués dans le GdR, le Groupement de Service EcoInfo et acteurs de la réduction des gaz à effet de serre dans leurs laboratoires, présenteront les recherches en cours sur l’empreinte carbone mais aussi leurs actions et retours d'expérience pour aider à mettre en place des trajectoires de réduction au sein des laboratoires.

Localisation et informations de connexion

La participation à la conférence pourra se faire :

  • en présentiel (salle de séminaire du bâtiment INRAE C8/IMABS) : inscription gratuite mais obligatoire à ce lien. Elle est limitée aux 40 premiers inscrits. Une pause café devrait être organisée à 10h30 (si les conditions sanitaires le permettent)
  • en visio à ce lien : https://inrae-fr.zoom.us/j/96119075837 (merci de vous connecter au moins 5 minutes avant le début des exposés)

Programme

  • 8h50-9h00 : Tests visio et accueil
  • 9h00-9h45 : Olivier Berné Labos 1point5 : réduire l'empreinte environnementale de la recherche
    Résumé : Les chercheurs ont pris conscience que la recherche produit une empreinte carbone. Dans le contexte d'une urgence climatique mondiale, le monde universitaire a pourtant un rôle à jouer dans la production de connaissances, l'enseignement et la sensibilisation générale aux enjeux qui ne peut se faire au détriment de l'exacerbation des problèmes sous-jacents. En 2019, le projet Labos 1point5 a été lancé en France pour engager la communauté scientifique dans une voie transformatrice vers la réduction des émissions de carbone des activités de recherche. Actuellement, près de 600 membres de la communauté travaillent activement au sein de six équipes de projet dans le but d'évaluer, comprendre et diminuer l'empreinte carbone de leurs propres activités de recherche. Depuis 2019, Labos 1point5 a atteint plusieurs objectifs :
    • Création et partage de l'outil open-source en ligne GES 1point5 pour estimer l'empreinte carbone à l'échelle d'un laboratoire de recherche entier. Actuellement, environ 200 laboratoires de recherche réalisent leurs estimations d'empreinte carbone avec GES 1point5, et une vingtaine sont inscrits dans une expérimentation in situ pour cibler les actions de réduction des émissions les plus efficaces. GES 1point5 constitue une base de données unique pour évaluer l'empreinte carbone de la recherche à l'échelle d'un pays [1].
    • Développement et diffusion d'une enquête sociologique à l'échelle nationale pour approfondir la compréhension des enjeux structurels et pratiques de la réduction de l'empreinte carbone. Plus de 7000 réponses à l'enquête ont été reçues à ce jour et l'analyse scientifique a commencé.
    • Discussions avec les grandes institutions publiques de recherche afin de faciliter l'accès aux données relatives aux émissions de carbone, et création d'une structure officielle (Groupement de recherche Labos 1point5) pour soutenir les activités de recherche sur le sujet.
      Lors de ce séminaire, nous présenterons l'état d'avancement du projet Labos 1point5 et ses premiers résultats scientifiques, ainsi qu'un certain nombre de perspectives.
      [1] An open-source tool to assess the carbon footprint of research https://arxiv.org/abs/2101.10124
      www.labos1point5.org
  • 9h45-10h30 : Françoise Berthoud Calcul numérique : pas si virtuel que ça !
    Résumé : Au cours je cette présentation je donnerai quelques clés de compréhension de la mesure de l'empreinte environnementale d'un calcul numérique et quelques mesures simples pour réduire ces impacts : j'évoquerai évidemment la question des émissions de gaz à effet de serre, mais aussi des déchets et de leur traitement" Bio : Formation initiale en écologie, je me suis spécialisée en biomathématiques puis finalement exercer le métier d'ingénieur en informatique essentiellement en support des numériciens à l'université Grenoble Alpes et au CNRS. En 2006, j'ai co-créé le groupe EcoInfo qui est devenu Groupement de Service (national) du CNRS. J'ai dirigé et animé ce groupe jusqu'en 2019. Aujourd'hui je partage mon temps entre des enseignements sur la thématique des impacts environnementaux du numérique, des études sur le même thème, du coaching et de l'accompagnement au changement dans le contexte de la crise environnementale.
  • 10h30-11h : Pause
  • 11h00-11h50 : Sophie Schbath & Clelia Sirami
    Exposé 1 MaIAGE : bilan carbone et initiatives écoresponsables. L’unité MaIAGE s’est engagée depuis 2017 dans une démarche visant un fonctionnement et des pratiques plus écoresponsables, et a rejoint naturellement le collectif Labos-1point5 fin 2019. Je présenterai quelques actions de développement durable mises en place au fil de l’eau dans l'unité ainsi que la réalisation du bilan GES de l’unité. Je montrerai comment ce bilan, propre à chaque unité, donne des clés pour prioriser nos efforts de réduction de nos émissions carbone.
    Exposé 2 Au-delà du bilan carbone d’unité : identifier les leviers d’actions et les verrous afin de mettre en œuvre des actions à la fois ambitieuses et justes. En cohérence avec son projet scientifique centré sur la durabilité des activités agricoles et forestières, l’unité Dynafor cherche à mener ses activités de façon durable. Je présenterai comment Dynafor, sur la base des bilans carbone effectués dans d’autres unités, a listé les actions déjà menées et/ou à développer pour limiter l’empreinte des secteurs suivants : mobilité, informatique, collecte de données et cadre de travail. Certaines de ces actions génèrent des questions qui sont débattues régulièrement en conseil de service afin de faire évoluer la politique de l’unité de la façon la plus juste possible. D’autres actions dépendent des niveaux d’organisation supérieurs à l’unité (centre INRAE, instituts, instances d’évaluation de la recherche). C’est notamment pour cette raison que plusieurs agents de Dynafor sont impliqués dans divers collectifs (CO2R, ATECOPOL, Labos 1.5) qui visent à maximiser les synergies afin de transformer en profondeur le mode de fonctionnement de la recherche.
  • 11h50-12h30 : Juliette Mignot : Vers une transition bas carbone au LOCEAN
    Résumé : Depuis 2018, le LOCEAN a entamé un processus de réflexion autour de son empreinte carbone et des pistes envisagées pour sa réduction. Nous présenterons ici cette démarche, issue d'un collectif de chercheurs et soutenue par la direction, et les mesures mises en place. 

Les orateurs

olivier_berne

Olivier Berné est astrophysicien au CNRS, à l’institut de recherche en astrophysique et planétologie de Toulouse. Ses travaux concernent la spectroscopie infrarouge des régions de formation stellaire et planétaire. Il est responsable d’un des programme d’observation Early Release Science sur le télescope spatial James Webb dont le lancement est prévu fin 2021. Il a co-fondé avec Tamara Ben Ari le collectif Labos 1point5 qui rassemble plusieurs centaines de scientifiques en France et dont l’objectif est de réduire l’empreinte environnementale de la recherche.

francoise_berthoud

Françoise Berthoud est ingénieure de recherche au CNRS et fondatrice du Groupement de Service EcoInfo « Pour une informatique éco-responsable ». Elle milite pour une informatique plus respectueuse de l’environnement et étudie l’impact des nouvelles technologies sur la société.

juliette_mignot

Juliette Mignot est océanographe à l’institut de recherche pour le développement, membre du laboratoire LOCEAN de l’UPMC et du laboratoire de physique de l’environnement de l’université de Bern. Ses travaux de recherche portent sur les variations du système climatique aux échelles de temps interannuelles à décennales, en se focalisant sur le rôle de l’océan.

sophie_schbath

Sophie Schbath est directrice de recherche en biostatistique à INRAE dans l'unité Mathématiques et Informatique Appliquées du Génome à l'Environnement (MaIAGE) qu'elle dirige depuis 2015. Ses thématiques de recherche concernent principalement la bioinformatique et plus particulièrement l'analyse statistique de (méta)génomes. Elle est responsable scientifique de la plateforme MIGALE de bioinformatique. En tant que Directrice d'Unité, elle a impulsé une forte dimension « développement durable » dans son unité et engagé MaIAGE dans une démarche de réduction de son empreinte environnementale.

clelia_sirami

Clélia Sirami est chargée de recherche INRAE depuis 2015 et directrice de l’unité mixte de recherche DYNAFOR (Dynamiques et écologie des paysages agriforestiers) depuis 2018. Elle mène des recherches en écologie des paysages et s’intéresse principalement aux effets des changements d’utilisation des terres sur les paysages, la biodiversité et les services écosystémiques. Au sein de l’unité DYNAFOR, elle soutient les débats et actions concrètes au travers de la mission « Ecoresponsabilité ». Au niveau du centre INRAE Occitanie-Toulouse, elle participe activement au COllectif pour une Recherche Responsable (CO2R) afin de favoriser la mise en œuvre rapide de changements significatifs des pratiques de recherche (avec objectifs chiffrés et calendrier) via des leviers institutionnels.