En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal AgroParisTech Université Paris-Saclay

réseau IDEAS

Stimuler la conception distribuée de systèmes agroécologiques par l'étude de pratiques innovantes d'agriculteurs

Thèse Chloé SALEMBIER - UMR SAD APT - Paris Grignon, 2019

Résumé :

Aujourd’hui, dans un nombre croissant d’initiatives de la R&D agricole, on cherche à apprendre de pratiques ‘innovantes’ d’agriculteurs, pour soutenir l’évolution des systèmes agricoles, souvent dans le projet de l’agroécologie. Ces initiatives émergent dans un contexte où, en agronomie, on explore de nouveaux itinéraires de production de connaissance pour faire face aux enjeux contemporains qui induisent des questions inédites comme : Comment prendre en compte, dans la conception de systèmes agroécologiques, des équilibres naturels en partie inconnus ? Quelles représentations des processus agronomiques permettent d’imaginer des systèmes affranchis des intrants de synthèse? Ou encore, quelles connaissances produire pour concevoir des solutions techniques propres aux situations et attentes de chaque agriculteur ?… Dans cette thèse, nous faisons l’hypothèse que l’étude de pratiques innovantes d’agriculteurs serait une voie, empruntée par certains acteurs, pour explorer de nouvelles manières de produire dans le contexte actuel. En particulier, nous explorons comment et dans quelles situations l’étude de pratiques jugées innovantes d’agriculteurs peut stimuler la conception de systèmes agricoles aujourd’hui.

Un détour par l’histoire de l’agronomie nous permet de mettre en perspective cette dynamique contemporaine avec les façons dont des agronomes ont, par le passé, étudié des pratiques d’agriculteurs pour générer des prescriptions visant à faire évoluer les pratiques en ferme. Dès les fondements de l’agronomie, au 18ème siècle, certains s’inspiraient de pratiques d’agriculteurs ; puis, en lien avec l’évolution de la discipline, ce lien aux pratiques est devenu marginal dans de nombreux travaux. Nous montrons que le rapport aux pratiques d’agriculteurs se renouvelle face aux enjeux contemporains de l’agriculture et c’est ce renouvellement que nous approfondissons ensuite avec un focus sur l’étude de pratiques innovantes d’agriculteurs.

Par l’étude d’un panorama d’initiatives contemporaines, nous montrons qu’il existe différentes manières d’étudier des pratiques innovantes d’agriculteurs et nous proposons une manière d’organiser cette diversité. D’abord, nous montrons ce qu’apporte l’étude de ‘pratiques innovantes’ à ceux qui la réalise (fédérer une communauté de concepteurs, renouveler les représentations agronomiques, acquérir des connaissances sur des systèmes techniques inconnus…). Nous identifions des traits communs dans les raisonnements sous-jacents à l’étude de pratiques innovantes (ex. s’orienter vers des pratiques innovantes en formulant un inconnu désirable), et des variantes dans leurs réalisations (ex. différents types d’analyses systémiques) qui, parfois, influent sur ce qu’en apprennent leurs initiateurs. Enfin, nous montons que ce travail permet d’enrichir de différentes façons des dynamiques collectives de conception de systèmes agricoles innovants : à la fois en stimulant, par l’étude de pratiques, l’émergence de nouveaux systèmes techniques en ferme ; et en contribuant à la génération de prescriptions agronomiques originales venant soutenir la conception par les agriculteurs (témoignages contextualisés, logiques d’action génériques ...).

Ces initiatives illustrent l’émergence, en agronomie, de formes originales de contributions à des dynamiques de conception distribuée dans les territoires agricoles. Cette thèse éclaire des ressorts et des modalités de réalisation de l’étude de pratiques innovantes d’agriculteurs et ses relations à des activités de conception, et elle contribue à la formulation de repères pour penser leur articulation dans l’action.

Thèse soutenue le 13 mai 2019

Co-encadrement 

Jean-Marc Meynard (INRAE, SAD-APT), Blanche Segrestin et Benoît Weil (MinesParisTech, CGS)

Jury de thèse :

  • M. Michel Duru, Directeur de recherche, INRA (AGIR), Rapporteur
  • M. Sylvain Lenfle, Professeur, CNAM (Lirsa), Rapporteur
  • Mme Marion Casagrande, Ingénieur, ITAB, Examinatrice
  • M. Thierry Doré, Professeur, AgroParisTech (SIAFEE), Examinateur
  • M. Christian Huyghe, Directeur de recherche, INRA (Collège de direction), Examinateur
  • Mme Julie Labatut, Chargée de recherche, INRA (AGIR), Examinatrice
  • M. Benoît Weil, Professeur, MinesParisTech (CGS), Co-encadrant de thèse
  • M. Jean-Marc Meynard, Directeur de recherche, INRA (SAD-APT), directeur de thèse

                   

Voir aussi