En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Logo AgroParisTech logo Université de Lorraine Logo CrittBois Logo IGN

Extractibles forestiers de l\'est EXTRAFOR_EST

Gemme la science

logo gemme la science avec des fioles, des éprouvettes, des béchers, flacons, récipients, coupelles
Entretien avec l’équipe de l’IEFC (Institut Européen de la Forêt Cultivée) pour parler du gemmage et du projet SustForest+

Pouvez-vous présenter l’IEFC et vos missions pour le projet SustForest ?

l'IEFC est un réseau multi-acteurs qui rassemble des organisations souhaitant améliorer et documenter la gestion durable des forêts plantées.

Le projet européen SustForest+ est un projet INTERREG qui vise à répondre à un ensemble de défis associés au développement du gemmage dans le sud de l’Europe. Le pin maritime, présent en France et dans la Péninsule ibérique, a été largement utilisé dans le passé pour la production de gemme et une activité résiduelle subsiste, notamment dans la région espagnol de Castilla-y-León. L’IEFC est impliqué dans chacune de ces régions pour la cartographie des produits et de la ressource, l’analyse du marché et de la rentabilité du gemmage, ainsi que l’étude de la méthode d’extraction. Le projet SustForest+ vise également à mieux valoriser la résine européenne en mettant en place un label d’appellation d’origine et un réseau territorial pour la promotion du gemmage.

Le gemmage a décliné mais revient progressivement. Dans quelle mesure considérez-vous que cela peut être un atout pour les territoires que de remettre au goût du jour une technique déjà connue en France ?

La technique de gemmage Hughes anciennement pratiquée en France, ainsi que la méthode Pica de corteza encore utilisée en Espagne et au Portugal, supposent une main d’œuvre à bas coût en raison d’une faible productivité horaire. Le développement de nouvelles techniques de gemmage mécanisées telles que la méthode Borehole ou la méthode Biogemme semblent constituer de bonnes alternatives, permettant en outre la production d’une résine de meilleure qualité, plus pure et avec une proportion plus élevée en térébenthine.

En plus de ses avantages socio-économiques, le gemmage représente un atout important pour les territoires dans la prévention des incendies grâce à :

  • La surveillance permise par la présence d’ouvriers en forêt ;
  • Le nettoyage des parcelles nécessaire au gemmage ;
  • La sylviculture adaptée au gemmage qui vise à réduire plus tôt la densité d’arbres/ha à l’échelle de la révolution.

La rentabilité de l’activité pour le gemmeur dépend des peuplements, de la technique utilisée mais aussi du prix de vente, très corrélé au marché international

En conséquence, les producteurs français doivent s’orienter vers des marchés de niche, déconnectés des cours mondiaux où la concurrente du Brésil est terrible. L’Espagne et le Portugal parviennent encore à se démarquer sur ce marché mondial grâce à un plus faible coût en main d’œuvre et la production d’une gemme de meilleure qualité que la gemme brésilienne. L’innovation et la promotion de la résine européenne au moyen d’un label sont donc essentiels à cette filière.

SustForest+ arrive bienôt sur la fin, à l’instar de Gemm_Est, quels en sont les enseignements, les conclusions que vous pouvez déjà dévoiler ?

Tous les résultats seront présentés lors de la conférence finale du projet SustForest+ qui aura lieu le 10 novembre à Bordeaux et à laquelle il est déjà possible de s’enregistrer. Nous vous invitons également à consulter notre dernier article au sujet des recherches récentes associées à la gemme et à la matière première concurrente que constitue le Tall oil.

Quel avenir voyez-vous pour vos projets concernant le gemmage pour les prochaines années ?

Le dévelopement de la bioéconomie devra passer par l’approvisionnement local en produits biosourcés. La production de Tall oil, sous-produit de l’industrie papetière, plafonnera et l’exploitation pétrolière devrait diminuer. De fait, l’utilisation des ressources naturelle ne peut qu’augmenter. Après la pénurie de bois que nous avions prédit pour 2020 en 2010, nous prédisions une pénurie en résine. Une revitalisation de la récole de résine est nécessaire, lorsque les prix permettront aux gemmeurs des conditions de vie acceptables.