En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Ecotox

ECOTOX, le réseau d'écotoxicologie terrestre et aquatique

A single indicator of noxiousness for people and ecosystems exposed to stable and radioactive substances

27 juin 2019

Authors: Beaugelin-Seiller, K; Gilbin, R; Reygrobellet, S; Garnier-Laplace, J
Source: ENVIRONMENTAL POLLUTION 249:560-565, 2019, DOI: 10.1016/j.envpol.2019.03.061
Abstract: Inspired by methods used for life cycle impact assessment (LCIA), we constructed a series of indicators to appreciate the noxiousness of radioactive materials and wastes for human and ecosystem health. According to known potential human health and ecological effects of such materials, six main impact categories were considered to initiate the development of the method: human cancer and non-cancer effects vs. ecotoxicity, considering both chemotoxicity and radiotoxicity. For ecosystems, the noxiousness indicator is based on the concept of Potentially Affected Fraction (PAF), used as a damage indicator at the ecosystem level. The PAF express the toxic pressure on the environment due to one substance. It has been enlarged to mixtures of substances as multi-substances PAF (ms-PAF), and applied to a mix of stable and radioactive substances. Combining ecotoxicity data and a simplified model of exposure of fauna and flora, we proposed a chemotoxicity indicator and a radiotoxicity indicator, ultimately aggregated into a single indicator simply by addition. According to acknowledged practices in LCIA and corresponding available data, we suggested implementing to human health an approach similar to that applied to ecosystems. We produced eigth basic indicators combining effects categories (cancer and non cancer), exposure pathways (ingestion and inhlation) and substances (chemicals and radionuclides). The principle of additivity supporting the whole proposed approach allows their complete aggregation into a single indicator also for human health. Different source terms may be then easily directly compared in terms of human and ecological noxiousness. Applied to the time evolution of a High Level radioactive Waste (HLW), the method confirmed over 1 million years the dominance of the radiotoxicity in the noxiousness of the material for both humans and environment. However there is a change with time in the ranking of the most noxious substances, with stable metals contribution going progressively up. Finally, the HLW global noxiousness, integrating human health and ecological aspects, was assessed through time at three stages and showed a temporal decrease as expected from the dominance of the radiotoxicity. (C) 2019 Elsevier Ltd. All rights reserved.