En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Ecotox

ECOTOX, le réseau d'écotoxicologie terrestre et aquatique

Proposition de doctorat

10 avril 2017

3 ans à compter du 1/10/2017 Irstea Lyon - Villeurbanne (France) / Université du Québec à Montréal (Canada)

Directrices
Irstea :
Hélène Arambourou, ITPE-docteur, unité de recherche milieux aquatiques, écologie et pollutions, laboratoire d’écotoxicologie.
Jeanne Garric, directrice de recherche, HDR, unité de recherche milieux aquatiques, écologie et pollutions, laboratoire d’écotoxicologie.
UQAM (Université du Québec à Montréal):
Monique Boily, professeur associée, département des sciences biologiques.


Contexte
Les rétinoïdes sont des composés impliqués dans la morphogénèse des chordés. Une exposition à certains contaminants au cours du développement peut altérer leur métabolisme et entrainer l’apparition d’anomalies morphologiques. Alors qu’il a longtemps été admis que la machinerie des rétinoïdes était une innovation des chordés, son existence a récemment été mise en évidence chez d’autres bilatériens. Chez l’ensemble des bilatériens, la machinerie des rétinoïdes serait impliquée
dans l’embryogénèse, la morphogénèse et la différenciation cellulaire. Plusieurs travaux rapportent ainsi l’existence d’anomalies morphologiques chez des arthropodes exposés au cours de leur développement à de l’acide rétinoïque. Ces éléments suggèrent que l’exposition à des composés toxiques perturbant le métabolisme des rétinoïdes, pourrait conduire à l’apparition d’anomalies
morphologiques.

C’est l’hypothèse que nous nous proposons de tester dans ce travail doctoral. Ce travail doctoral devrait permettre

1) d’apporter de nouvelles connaissances quant au rôle et au fonctionnement du métabolisme des rétinoïdes chez les arthropodes,

et 2) d’évaluer les effets d’une exposition toxique sur ce métabolisme ainsi que sur la morphogénèse.

À terme, ces éléments pourraient contribuer à la mise en place d’un marqueur d’exposition à des composés toxiques, reposant sur la mesure de la forme et du métabolisme des rétinoïdes.


Objectifs
Dans ce projet de recherche, trois arthropodes appartenant à des lignées phylogénétiques différentes - deux insectes (Chironomus riparius et Apis mellifera) et un amphipode (Gammarus fossarum) - seront étudiés. Dans un premier temps, nous caractériserons le métabolisme des rétinoïdes chez les trois organismes modèles. En effet, à ce jour, nous possédons peu de données quant au fonctionnement de la machinerie des rétinoïdes chez ces organismes. Pour ce faire, le doctorant devra adapter ou développer des méthodes analytiques de dosage des différents composés impliqués dans le métabolisme des rétinoïdes par chromatographie liquide à haute performance (CLHP). Dans un deuxième temps, le rôle de l’acide rétinoïque dans la morphogénèse des trois arthropodes modèles
sera étudié. Les organismes seront exposés à un inhibiteur de synthèse de l’acide rétinoïque ou à des concentrations croissantes en acide rétinoïque. En réponse à ces stimuli, les variations de forme seront quantifiées par morphométrie géométrique. Enfin, dans un troisième temps, seront étudiés les effets d’une exposition à des composés toxiques sur le métabolisme des rétinoïdes ainsi que sur la forme. Deux types de substances toxiques seront considérés : un insecticide régulateur de croissance, qui a été montré responsable d’anomalies morphologiques en lien avec l’altération de la machinerie des rétinoïdes chez des hémiptères, ainsi qu’ un herbicide qui a été montré responsable d’une altération de la balance des rétinoïdes chez un hyménoptère.

Déroulement du doctorat
La thèse sera réalisée en co-tutelle entre l’école doctorale E2M2 de l’université de Lyon (France) et l’UQAM (Canada). L’étudiant partagera pour moitié son temps entre la France et le Canada. En France, l’étudiant sera basé au centre Irstea de Lyon-Villeurbanne. Au Canada, l’étudiant sera rattaché au département des sciences biologiques de l’UQAM.Profil recherché
Etudiant titulaire d’un master 2 recherche (France) ou bien d’une maitrise (Québec) en
biologie/écotoxicologie. Connaissances en chimie, biochimie, biologie du  éveloppement, expérimentation en laboratoire, traitement de données et analyses statistiques (logiciel R).
Connaissances de la CLHP seraient un atout. Aptitudes rédactionnelles et orales en français et anglais.


Faire parvenir les documents suivants avant le 30 juin 2017 à

helene.arambourou@irstea.fr:
· Courte lettre de motivation
· Curriculum vitae
· Copie du diplôme le plus élevé ou relevé de notes
· Coordonnées de deux référents