En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal Ecotox

ECOTOX, le réseau d'écotoxicologie terrestre et aquatique

Offre de Postdoc - Pesticides dans les milieux aquatiques (Analytique matrices abiotiques et biotiques)

11 octobre 2018

Post doc de 14 mois (Lyon 6 mois ; Nancy 8 mois) – Université de Lorraine – Lab. UR AFPA – équipe MRCA
Date de prise de fonctions : 01/12/2018 (ou au plus tard 07/01/2019)
Salaire : 2400€ brut/mois

Procédure de candidature :
Lettre de motivation, CV, noms et coordonnées d’au moins deux personnes référentes adressés à damien.banas@univ-lorraine.fr et claire.collas@univ-lorraine.fr au plus tard pour le 31/10/2018

Profil du candidat recherché :
Jeune chercheur(se) en écotoxicologie/chimie/agronomie.

Compétences recherchées :
Le ou la candidat(e) recherché(e) devra avoir des connaissances appliquées en chimie analytique, en particulier en chromatographie liquide couplée à la spectrométrie de masse (LC-MS/MS), avec un fort goût pour l’expérimentation et le travail sur le terrain. Il ou elle sera amené (e) à développer et à mettre en oeuvre différentes méthodes de préparation d’échantillons, notamment la méthodologie QuEchERS.
Des compétences en écotoxicologie ou dynamique des contaminants en milieux aquatiques seront appréciées pour la seconde phase du contrat (i.e. interprétation et valorisation des données de terrain et/ou mise en place d’expérimentation de terrain).

Contexte des recherches :
Transfert de produits phytopharmaceutiques (PPP) dans les milieux aquatiques de tête de bassin versant.
Les étangs de barrage destinés à la pisciculture sont des plans d’eau généralement localisés en tête de bassin versant (BV). Ils modifient le continuum écologique et les flux de nutriments et PPP.
Dans le cadre des précédents travaux de recherche menés à l’UR AFPA, il a été montré que :
- En BV agricole, les concentrations en PPP dans les cours d’eau de tête de BV peuvent excéder les concentrations toxiques (CE50) pour les organismes aquatiques.
- En aval des étangs, ces valeurs toxiques ne sont jamais dépassées.
- Les flux de PPP qui sortent de l’étang sont réduits de 10 à 100% par rapport aux flux mesurés en entrée.
Dans le cadre de deux projets (http://www.urafpa.fr/index.php/projets/thematique/2) l’URAFPA s’est fixée pour objectif d’évaluer si l’étang constitue une vraie zone de rétention ou de dégradation des pesticides provenant du BV. Des prélèvements d’eau et de particules seront réalisés en amont et aval de l’étang au cours d’un cycle annuel d’exploitation. Le devenir des PPP au sein du plan d’eau (e.g. rétention dans la matrice sédimentaire, transfert dans les réseaux trophiques) seront appréciés.
Afin d’atteindre ces objectifs, une quarantaine de molécules mères (PPP) et leurs métabolites seront dosées au sein des matrices eau, sédiments, macroinvertébrés, poisson, oiseaux et oeufs.
Collaborations :
Projet AFB (Agence Française pour la Biodiversité), ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail)
Ces recherches seront menées en collaborations avec l’ANSES et l’ISA (Institut des sciences analytiques de Lyon) et un doctorant de l’Université de Lorraine.

Missions :
- développement de méthodes analytiques : Le (la) post doc aura pour principale mission le développement de méthodes d’analyse de PPP dans les matrices biotiques (i.e. poisson, macroinvertébrés, oeufs et muscle), puis son application aux échantillons collectés. Pour ce faire, le (la) collaborateur (rice) recruté(e) pourra s’appuyer sur les méthodologies déjà opérationnelles pour l’analyse de ces mêmes PPP dans les matrices eau et sédiment et l’appui scientifique de l’ANSES et de l’ISA.
- En fonction des compétences du (de la) candidat (e), celui-ci (celle-ci) sera ensuite impliqué(e) dans les expérimentations complémentaires mises en place par les équipes de recherche (e.g. POCIS, expérimentation d’organismes encagés et biomarqueurs).