En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal Ecotox

ECOTOX, le réseau d'écotoxicologie terrestre et aquatique

Fully funded 3-year PhD position on the effects of radioactive contamination on tree frogs

22 mars 2019

To apply or for any questions, please contact by email before April 12, 2019: jean-marc.bonzom@irsn.fr

Objective - This project focuses on evaluating the impact of the chronic exposure to environmental doses of ionizing radiation in wildlife. Specifically, using tree frogs as a study model, we propose (1) to understand and quantify the genetic diversity of different populations of tree frogs (Hyla orientalis) living in differentially contaminated areas of the Chernobyl Exclusion Zone, (2) to analyse the signatures of ionizing radiation exposure at the molecular level (using (epi)genomics, transcriptomics, proteomics and microbiomics), (3) to measure physiological (e.g. hormones, oxidative stress, carotenoid, sperm quality…) and behavioural effects of frogs caught at night in the Chernobyl Exclusion Zone.
The specifics of the project will be determined jointly by the successful candidate, supervisors and collaborators (see below).

Collaborative research - The student will benefit from the collaboration and the expertise of several researchers to complete his/her PhD: in genetic diversity: A. Gilles (Uni. d’Aix-Marseille); in genomic and transcriptomic: O. Armant (IRSN); in proteomic: S. Frelon (IRSN); in physiology and behaviour: N. Mondy, T. Lengagne (Uni. Lyon 1), J-M Bonzom (IRSN), and G. Orizaola (Uni. Oviedo, Spain); in radioecology: K. Beaugelin, C. Adam-Guillermin, J-M Bonzom (IRSN); in field work: S. Gaschak (International Radioecology Laboratory, Ukraine), and J-M Bonzom.
Candidate profile - The candidates must hold a Master degree in a relevant field (e.g. Ecology, Molecular ecology, Ecophysiology, Ecotoxicology…). Key requirements include population genetic background. The ideal candidate is highly motivated, hardworking, creative, and has experience from fieldwork and laboratory work. Moreover, he/she will not be afraid to handle and dissect frogs. The student has to be able to work independently as well as a part of a team. The working language is French and/or English.

Additional information - The PhD will start in October 2019 and is funded for three years in the Research laboratory on the effects of radionuclides on ecosystems (LECO) of the French Institute for Radioprotection and Nuclear Safety (IRSN) in Cadarache (located in the south of France: 30 minutes from Aix-en-Provence and Manosque; 1 hour from Marseille), in close collaboration with Dr. André Gilles, co-supervisor of this PhD (UMR Aix-Marseille University-IRSTEA, team Evolution Genome Environment). Possibility of furnished apartment close to LECO/IRSN-Cadarache laboratory (at approximately 500 m: http://www.habitat-pluriel.fr/residences/le-hameau).

Context - There is ample societal and scientific debate about the risks and the radioactive contamination on humans and natural ecosystems. In Chernobyl more than 30 years later, and despite some recent studies suggesting the recovery of natural populations in the area as well as footprints of adaptation to the chronic exposure to radiation, there is still no scientific consensus about the long-term effects on wildlife of the chronic exposure to the remaining low-dose radiation levels in the areas affected by the radioactive fallout.
Environmental pollutions can lead to intense selection for pollutant tolerance or population declines which can result in a decreased genetic diversity with potential detrimental effects on their evolutionary potential. But also, exposure to pollutants can lead to an increased mutation rate, which can partially offset the genetic diversity loss caused by population bottlenecks. Finally, polluted areas can also be ecological sinks, i.e. a low-quality habitat which leads to a demographic deficit (mortality>natality), and where the population may not persist without immigration sources.
To date we have begun to study the genetic diversity of 11 tree frog populations (Hyla orientalis) sampled in the radio-contaminated Chernobyl Exclusion Zone (CEZ), Ukraine, representing a total of 126 individuals. The level of heterozygosity based on 21 different microsatellites was equal to 0.1957 (0.023) and was similar to other populations studied outside this area. However, the mitochondrial haplotype diversity, based on cytochrome b gene, displayed a value equal to 0.7895 (0.0849) indicating a very high genetic diversity within the Chernobyl exclusion zone compared to other studies. Our first results clearly reject the assumption of a loss of genetic diversity in frog populations in the CEZ. However, it is premature to discriminate between an increased mutation rates due to ionizing radiation contaminations or the CEZ acting as an ecological sink. Answering this question will require analysis of new populations outside and all around CEZ.
We aim at producing research to improve our understanding of the effects of radiocontamination on wildlife, including the study of the effects of radiocontamination on physiological (stress hormones, oxidative stress, DNA repair mechanisms…) and behavioural parameters on the tree frogs in the Fukushima and Chernobyl areas.