En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal Logo DipSO

DipSO

Science ouverte : quel impact ?

Science ouverte : quel impact ? - Adobe Stock
Comment évaluer les pratiques de recherche en science ouverte ? Des problématiques essentielles à approfondir avec vous.

Les politiques en faveur de la science ouverte se généralisent sous l’influence des financeurs de la recherche. L’Unesco dans ses recommandations y voit l’opportunité d’une coopération internationale pour faciliter l'accès universel à la connaissance scientifique. Il semble important de prendre du recul.

  • Quel est l’impact de ces nouvelles pratiques sur la façon de conduire les recherches et sur le rôle des acteurs ?
  • Quel est l’impact socio-économique de ces nouvelles pratiques ?
  • Comment reconnaitre ces pratiques dans l’évaluation ?

Développer la science ouverte dans toutes ses dimensions c’est d’abord reconnaître, au niveau de l’institut, l’engagement des scientifiques dans ce type de démarche. Pour ce faire, plusieurs actions sont menées de front :

  • faire évoluer le dispositif d’évaluation interne ;
  • organiser le suivi et la mise en visibilité des pratiques de science ouverte réalisées au sein d’INRAE ;
  • travailler sur l’analyse de l’impact de l’ouverture auprès de la communauté scientifique et des acteurs de la société.

La DipSO s’implique dans ces actions avec d’autres acteurs.

La reconnaissance par les pairs et par la société des pratiques de la science ouverte a conduit à travailler collectivement avec la Direction à l’évaluation (DEV) ainsi qu’avec la Déléguée à l’intégrité-déontologie-éthique pour adapter notamment les fiches d’activités des dossiers d’évaluation. En complément de l’ouverture de productions académiques et de productions s’adressant à d’autres publics (publications de transfert, supports pédagogiques, brevets et autres produits de la grille EREFIN) déjà signalée, de nouveaux éléments relatifs aux bonnes pratiques de science ouverte ont été intégrés, tels que l’ouverture de jeux de données dans des entrepôts certifiés, l’implication dans des dispositifs de publication et de reviewing ouverts (type Peer Community In) ou dans des démarches de science et recherche participative.

Pour accompagner cette dynamique de reconnaissance, nous devons pouvoir suivre les activités de science ouverte pour en mesurer les évolutions dans le temps, fournir les éléments utiles pour les évaluations, ou rendre compte de l’activité auprès des financeurs de la recherche.  C’est pourquoi un « baromètre INRAE de la science ouverte » est en cours de réalisation en lien avec les autres instituts de recherche.

Par ailleurs, nous souhaitons mieux comprendre l’impact de l’ouverture sur les potentiels bénéficiaires (communauté scientifique, acteurs socio-économiques, apprenants, citoyens). Ici, l’apport de la méthode ASIRPA * est une piste que nous souhaitons explorer, au travers de projets de recherche participative, pour identifier les éventuelles spécificités de ces démarches en matière d’impact sur la société. La première étude de cas portera sur les travaux engagés par l’unité SVQV (santé de la vigne et qualité du vin) à Colmar depuis une douzaine d’années, pour illustrer dans quelle mesure l’ouverture à la société civile et la co-construction des questions de recherche interviennent dans les mécanismes générateurs d’impacts. Il s’agit en outre d’analyser les conditions de réplicabilité de ces approches.

Pour travailler toutes ces questions, une école chercheur « Science ouverte et évaluation » sera organisée en 2021 et des travaux sont par ailleurs engagés à l’échelle nationale et européenne pour une meilleure valorisation des pratiques de science ouverte.

Si ces questions vous intéressent, si vous avez des idées ou connaissance d’expériences originales, si vous souhaitez contribuer à la réflexion, contactez dipso-direction@inrae.fr.

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

* ASIRPA (Analyse des impacts de la recherche publique agronomique) est une approche d’analyse des impacts socio-économiques de la recherche à l’échelle d’une institution de recherche, développée par des chercheurs d’INRAE.