En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

Consortium Public/Privé Recherche - Développement - Innovation sur le Biocontrôle

Site Internet du consortium public-privé Recherche - Développement - Innovation sur le biocontrôle

Projet IBC

Explorer et identifier les leviers permettant d’optimiser l’intégration du biocontrôle dans la reconception de systèmes de culture.

IBC
© Michel Bertrand
Le projet IBC (Intégration du Biocontrôle) vise à approfondir les connaissances sur l’utilisation et l’efficacité du biocontrôle dans différents systèmes de culture, afin d’identifier les conditions à réunir pour optimiser son intégration dans le cadre de la reconception des systèmes de culture.

Contexte

Peu de données sont actuellement disponibles concernant les facteurs impactant sur l’efficacité des stratégies de biocontrôle. L’analyse approfondie de l’ensemble des connaissances générées au cours du développement des produits et méthodes de biocontrôle permettraient d’identifier ces facteurs et de proposer des leviers d’actions pour optimiser l’intégration du biocontrôle dans les systèmes de culture. Il est par ailleurs indispensable de croiser l’efficacité des stratégies de biocontrôle avec une évaluation globale de la performance des systèmes de culture dans lesquels ils sont intégrés. Dans ce contexte, l’objectif du projet IBC est de rassembler et relier l’ensemble des connaissances existantes sur le biocontrôle pour proposer des stratégies d’optimisation de l’intégration du biocontrôle dans différents types de systèmes de culture.

Objectifs

  • Étudier les paramètres influant sur l'efficacité des stratégies de biocontrôle, en s’appuyant notamment sur les données générées par les réseaux d’expérimentation dédiés au biocontrôle (voir projet XP-BC) ;
  • Évaluer la capacité de différents systèmes de culture (+ d’infos) à résister à des stress d’origine biotique (ravageurs et maladies), tout en maintenant un bon niveau de rendement ;
  • Explorer les leviers d’action et proposer des scenarios pour optimiser l’intégration du biocontrôle dans différents types de systèmes de culture.

Les résultats de ce projet permettront d’apporter de premiers éléments pour constituer des documents de référence visant à optimiser l’intégration du biocontrôle dans les systèmes de culture de demain.

Stratégies/Méthodes

Action 1 : Analyse des paramètres influant sur l’efficacité du biocontrôle.

Les données analysées sont issues du projet XP-BC et des essais réalisés par les membres du Consortium Biocontrôle. Ces données seront anonymisées et regroupées par catégories de produits de biocontrôle.

Question 1 : Quels produits/méthodes de biocontrôle « modèles » sélectionner afin de travailler sur l’optimisation de leur intégration dans les systèmes de culture ?

Plan de travail : Une approche de ‘data mining’ (fouille de données), sera mise en œuvre pour analyser les bases de données des membres du Consortium Biocontrôle référencent des résultats d’essais d’efficacité. Cette approche permet de travailler avec des bases de données hétérogènes et de grandes tailles, pour effectuer des analyses prédictives en repérant des relations entre les données, notamment des paramètres communs influant sur l’efficacité de certaines catégories de produits de biocontrôle.

Question 2 : Quelles conditions favorisent l'efficacité des stratégies de biocontrôle « modèles », et donc leur intégration ?

Plan de travail : Sur la base des stratégies « modèles » retenues à la 1ère étape du projet, une 2nde étape consistera à identifier pour chacune de ces stratégies les conditions à réunir pour une utilisation optimale sur le terrain. Des catégories de données, avec des variables spécifiques à chaque catégorie, seront constituées puis analysées pour déterminer l’effet de chaque variable sur le rendement, les ravageurs et les maladies, entre autres. Une liste de variables prioritaires à suivre pour chacune des stratégies « modèles » sera constituée afin d’orienter la construction des modalités de futurs essais expérimentaux.

Action 2 : Évaluation de la capacité de différents systèmes de culture à résister à des stress d’origine biotique, tout en maintenant un bon rendement.

Les données analysées dans cette partie du projet sont issues du projet ‘La Cage’, une expérience long terme (20 ans) conduites sur quatre types de systèmes de culture : 1) traité en conventionnel, 2) à bas niveau d’intrants, 3) en conservation (couvert végétal permanent) et 4) biologique. L’ensemble de ces systèmes de culture sont soumis aux mêmes conditions environnementales (type de sol, humidité…).

Question : Quelle est la performance de chaque système de culture face à des stress d’origine biotique ?

Plan de travail : Des données temporelles et spatiales seront analysées pour chaque système concernant la pression exercée par les ravageurs et maladies et la production et le rendement.

Figure 1 IBC

Figure 1. Essai sysème de cultures La Cage, Versailles. Crédits photo: Michel Bertrand.

                                         

Action 3 : Identification de leviers d’action et proposition de scenarios d’intégration des stratégies de biocontrôle en fonction de différents systèmes de culture.   

Cette action vise à relier les deux premières actions du projet et conceptualiser les leviers d’action permettant d'intégrer le biocontrôle dans des systèmes de culture similaires à ceux de l’expérience ‘La Cage’.

IBC_fig2

Fig. 2. Lien principal entre l'Action 1 et l'Action 2 de la proposition de projet sur l'intégration deu biocontrôle dans les systèmes de culture.

     

Question 1 : Comment combiner les résultats issus des Actions 1 et 2 ?

Plan de travail : Des analyses temporelles et spatiales seront réalisées pour regrouper en une seule et même base de données : 1) les données concernant les interactions biotiques de l’expérience ‘La Cage’ et 2) les données issues des essais d’évaluation d’efficacité des stratégies de biocontrôle, réalisés par les membres du Consortium Biocontrôle.

Question 2 : Quels leviers d’actions extraire des Actions 1 et 2 ?

Plan de travail : Des analyses statistiques seront effectuées pour identifier les interactions positives et négatives propres à chaque système de culture de l'expérience ‘La Cage’ qui seraient susceptibles d’influer sur l’efficacité des stratégies de biocontrôle, afin de proposer des scenario d’intégration du biocontrôle adaptés à chaque type de système de culture.

Type de projet

Contrat Ingénieur de Recherche / 24 mois

Coordinateur

Davide Bellone (davide. bellone@inrae.fr)

Foteini PASCHALIDOU (foteini.paschalidou@inrae.fr)

Organisme d’accueil

INRA UMR Agronomie, Thiverval- Grignon

Partenaires

Michel BERTRAND (michel.bertrand@inrae.fr)

Muriel VALANTIN MORISON INRAE (muriel.valantin.morison@inrae.fr)