En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

Consortium Public/Privé Recherche - Développement - Innovation sur le Biocontrôle

Site Internet du consortium public-privé Recherche - Développement - Innovation sur le biocontrôle

Université de Bourgogne

Université de Bourgogne - Université

Université de Bourgogne
Maison de l'Université, Esplanade Erasme 21078 Dijon

L'université de Bourgogne (uB) a été fondée en 1722. Elle est située à Dijon mais possède également des antennes à Auxerre, Chalon-sur-Saône, Le Creusot, Mâcon et Nevers. Depuis le 1er avril 2015, l'uB est membre fondateur de la communauté d’universités et établissements Université Bourgogne – Franche-Comté (COMUE UBFC).

L’uB compte 8 Unités de Formation et de Recherche, 8 Ecoles et Instituts et 32 Laboratoires et entités de recherche dont les thématiques sont intégrées dans 6 grands secteurs scientifiques : Vigne et vin, Aliment et environnement, Photonique et matériaux avancés, Santé et ingénierie moléculaire, Apprentissage et santé et Patrimoine et territoire.

L’uB a la particularité d’être propriétaire d’un vignoble répondant à trois objectifs : outil pédagogique, centre d'expérimentation et production de vins de qualité. Au sein de l’uB, l’Institut Universitaire de la Vigne et du Vin Jules Guyot (IUVV) propose une offre de formation diversifiée en sciences de la vigne et œnologie (formations initiale et continue) et développe ses recherches au sein de 4 Laboratoires différents dont l’UMR Agroécologie. Au sein de cette dernière, le Pôle Interactions Plantes-Microorganismes, incluant le groupe "Immunité de la Vigne", est impliqué dans plusieurs projets sur le biocontrôle :

 > Projet VITAE « Cultiver la vigne sans pesticides : vers des socio-écosystèmes viticoles agroécologiques ».

Ce projet réunit des chercheurs issus de 12 laboratoires de INRAE, de l’Université de Bordeaux, de l’Université de Bourgogne-Franche-Comté et de Montpellier SupAgro. VITAE aborde des fronts de recherche pour le développement de méthodes innovantes de contrôle des maladies, tout en questionnant l’ampleur des changements sociaux nécessaires pour favoriser cette rupture agroécologique. VITAE possède la particularité d’être centré sur une seule filière pour garantir la pertinence de recherches interdisciplinaires tout en couvrant l’ensemble des régions viticoles française et permettra pour la première fois de fédérer la communauté nationale de recherche sur cette thématique de la sortie des pesticides dans le secteur de la vigne et du vin (Article complet). 

Coordinateur du projet : F. Delmotte (INRAE Bordeaux), H. Hannin (Montpellier SupAgro)

> Projet CHITOPROTECT « Développement d’un produit de biocontrôle à base de chitosane contre les maladies des plantes (mildious et oïdiums) ».

Le projet Chitoprotect vise à mettre au point un produit de biocontrôle contre les maladies des cultures. Nous avons choisi la vigne comme première cible pour son importance économique et sa dépendance aux fongicides. En effet ces derniers sont indispensables pour lutter contre le mildiou et l’oïdium, deux maladies pouvant avoir des effets dévastateurs. Pour lutter contre ces maladies, les viticulteurs en Agriculture Biologique sont obligés d’utiliser d’importantes quantités de cuivre et de soufre qui impactent négativement la biodiversité microbienne des sols. Il convient donc de trouver des solutions alternatives pour diminuer l’utilisation de ces produits. Le chitosane (CHT) constitue un bon candidat en raison de ses propriétés anti-microbiennes, d'éliciteur des réactions de défense des plantes et sa source est abondante, bon marché, non toxique et biodégradable. Le présent projet a pour objectif de trouver des formulations de CHT (CHT plus adjuvants) à même d’accroître son efficacité puis de les évaluer au vignoble. Cette formulation devrait permettre de réduire les doses de fongicides anti-mildiou et anti-oïdium en viticulture puisque le CHT est actif contre ces deux maladies (Article complet).

Coordinateur du projet : B. Poinssot (Université de Bourgogne).

> Projet BIOVI « Réduction des intrants chimiques de la vigne au vin par le biocontrôle et la bioprotection ».

Le projet BIOVI vise à réduire des intrants  de synthèse, utilisés en viticulture et en œnologie et a pour objectif principal de favoriser l’utilisation des produits de biocontrôle afin de lutter de façon plus durable contre les maladies de la vigne et de développer la bioprotection pour limiter l’usage de conservateurs dans les vins (Article complet).

Coordinateur du projet : H. Alexandre (Université de Bourgogne) et M. Adrian (Université Bourgogne) pour l’UMR Agroécologie. 

> Projet de maturation avec la Satt Sayens : « AlgiProtect », une solution de biocontrôle pour lutter contre les phytopathogènes de la vigne ; en cours de test sur d’autres pathosystèmes. « Déclaration d’invention d’un nouvel éliciteur oligosaccharidique ».

Coordinateur du projet : B. Poinssot (Université Bourgogne) et M-C. Héloir (Université Bourgogne).

Pour en savoir plus…

https://www.u-bourgogne.fr

https://iuvv.u-bourgogne.fr

https://www6.dijon.inrae.fr/umragroecologie

 

 

Url : https://www.u-bourgogne.fr