En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

Comité Interne en Agriculture Biologique

CIAB - Comité interne en agriculture biologique

AIDY (2010-2013) Analyse Intégrée de la DYnamique des systèmes biophysiques, techniques et de décision lors de la conversion à la viticulture biologique

AIDY
© C. Maitre, INRA
Projet financé par l'Inra dans le cadre du programme AgriBio 3 pour une durée de 36 mois (Février 2010 - Février 2013) et porté par l'UMR System de Montpellier SupAgro.

Résumé

Les conversions en Agriculture Biologique (AB) se développent rapidement en viticulture à l’échelle nationale (entre 2007 et 2011 +146% en nombre d’exploitations et +171% en surface), surtout dans les vignobles méditerranéens, sans que les connaissances ni les outils permettant d’accompagner cette rupture ne soient opérationnels. Ce projet visait à combler cette lacune en faisant l’hypothèse qu’une approche intégrée des dynamiques biophysiques, techniques, économiques et organisationnelles encadrant la phase de conversion à l’AB (avant, pendant les 3 ans réglementaires et après) permettrait d’assurer une plus grande durabilité de cette innovation de rupture (Lamine et Bellon, 2009).

Ce cadre finalisé offrait une opportunité de travailler, en interaction avec des experts et des agriculteurs, sur des questions scientifiques allant bien au-delà de l’AB et relatives à la caractérisation de la dynamique de variables clés au cours de la phase de re-conception d’un système de culture basée sur l’intensification écologique (maintien des performances avec réduction des intrants de synthèse). Ces variables sont de nature biophysique (vigueur, rendement, dynamique des réserves eau et azote, pression de maladies et ravageurs), organisationnelle (temps de travaux) ou économique (rentabilité, solvabilité, performance économique). Elles caractérisent des niveaux différents du système de culture, depuis l’échelle d’une parcelle jusqu’à l’exploitation agricole. Ces variables peuvent être utilisées comme indicateurs pour l’analyse de la trajectoire du système pendant la conversion, mais aussi pour évaluer le système dans des études comparatives (entre exploitations et entre scénarios) ou pour piloter le système au cours de la phase de conversion.

Le projet s’est construit autour d’une démarche de modélisation conceptuelle du système viticole en rupture vers l’AB qui visait à formaliser les connaissances scientifiques et expertes pour identifier des indicateurs pertinents pour l’accompagnement de cette trajectoire de conversion. Ces indicateurs ont été testés/évalués à travers des expérimentations et des enquêtes à différents niveaux du système : zone homogène de la parcelle, parcelle, groupe de parcelles, exploitation. Cette acquisition de données s’est faite en domaines expérimentaux et en exploitations viticoles à différents stades de la conversion en AB en Languedoc-Roussillon et en Bordelais. Par ailleurs le projet a permis de mieux caractériser les trajectoires techniques et socio-économiques de conversion et leur diversité en identifiant, au cours de cette conversion, les changements opérés et les motivations de ces changements en lien avec le cadre de contraintes et d’objectifs de l’exploitation agricole.

L’équipe du projet a rassemblé des chercheurs spécialistes des composantes biophysiques et socio-économiques des systèmes de culture et des experts en viticulture biologique (ingénieurs, techniciens, viticulteurs). Ces équipes avaient une expérience de collaboration sur la réduction des intrants en viticulture et sur la modélisation du fonctionnement biophysique, technique et décisionnel à différentes échelles à travers des projets Français et Européens. Une série d’indicateurs, positionnés dans un modèle conceptuel de l’agrosystème viticole a été produite au cours de ce programme et est en cours de test dans le cadre d’autres projets, notamment le projet national EcoViti coordonné par l’IFV. Le travail de formalisation et de test des indicateurs est moins avancé à l’échelle de l’exploitation qui avait été jusqu’ici peu documenté par rapport au niveau parcelle, mais le projet a permis d’élaborer un cadre original de conceptualisation des systèmes de production viticole en transition socio-technique illustré sur le cas de l’AB.

Porté par Anne Mérot et l'UMR System (département Environnement & Agronomie) de Montpellier SupAgro, le projet associe des chercheurs spécialistes des composantes biophysiques et socio-économiques des systèmes de culture et des experts en viticulture biologique (ingénieurs, techniciens, viticulteurs) en partenariat avec des professionnels de la viticulture biologique issus de différents organismes et régions viticoles. 

anne.merot @ supagro.inra.fr

Site Internet du projet

www6.inra.fr/viticulture-bio

Le site Internet du projet AIDY regroupe toutes les publications réalisées sur le projet: http://www6.inra.fr/viticulture-bio/Publications/Autour-du-projet

Publications

Coll P., Le Cadre E., Blanchart E., Hinsinger P., Villenave C. 2011. Organic Viticulture and soil quality: A long-term study in Southern France. Applied Soil Ecology, 50, 37-44. Résumé sur Organic eprints
Coll P., Le Cadre E., Villenave C. 2011. How are nematode communities affected during a conversion from conventional to organic farming in southern French vineyards? Nematology, 14(6 ): 665-676. Résumé sur Organic eprints 
Coll P., Le Velly R., Le Cadre E., Villenave C. 2011. La qualité des sols : associer perceptions et analyses des scientifiques et des viticulteurs. Etude et Gestion des Sols, 19(2) : 79-89. Texte complet sur Organic eprints (10p)

Delbac L; Constant N; Laveau E; Thiéry D; Smits N; Roudet J; Mérot A; Wéry J and Fermaud M (2013) Un nouvel indicateur intégré d’évaluation des dégâts occasionnés aux grappes par des bioagresseurs majeurs au vignoble. Innovations Agronomiques, 32, p. 61-71. Texte complet (11p)

Coll P, Le Cadre E, Mérot A and Villenave C (2013) La caractérisation du fonctionnement biologique du sol en viticulture biologique peut être réalisée par l’analyse de la nématofaune. Innovations Agronomiques, 32, p. 391-400. Texte complet (10p)

Fermaud M, Smits N, Merot A, Roudet J, Thiéry D, Wery J, and Delbac L (2016) New multipest damage indicator to assess protection strategies in grapevine cropping systems. Australian Journal of Grape and Wine Research, 22: 450–461. doi: 10.1111/ajgw.12238.

Présentation du projet

Le projet soumis - 2010 (2p)

Autre projet de recherche sur le sujet

Cuivre : Raisonnement de l'usage du cuivre en viticulture biologique