En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal

Comité Interne en Agriculture Biologique

CIAB - Comité interne en agriculture biologique

La distribution des produits biologiques est à la croisée des chemins

La distribution des produits biologiques est à la croisée des chemins
Le développement de l’agriculture biologique nécessite entre autres le développement d’une filière spécifique. Un des objectifs du projet PEPP, du programme Agribio3, était d’étudier les principaux déterminants économiques du développement en France des filières biologiques en aval de la production agricole. Pour cela, les chercheurs ont réalisé une enquête auprès d’acteurs des filières céréales et légumes frais, dans deux régions (Bretagne et Rhône-Alpes).

Communiqué sur le site Inra.fr :

Deux enjeux majeurs : la gestion des coûts additionnels et l’équilibre de l’offre et de la demande

Les filières biologiques supportent des coûts plus importants que les filières conventionnelles. Certains de ces coûts sont inhérents aux produits mêmes et assez similaires entre les acteurs comme les coûts de contrôle et de certification. D’autres comme ceux liés à la logistique de collecte peuvent être variables selon les acteurs : les acteurs mixtes (bio et conventionnel) ont un avantage car ils peuvent amortir certains coûts de logistique sur les deux filières. 
Pour les deux filières étudiées, la production nationale s’approche du niveau de la demande. Néanmoins cette autosuffisance apparente ne doit pas masquer les enjeux liés à l’équilibrage entre offre et demande sur les différents sous-marchés et à un niveau local.

Le développement de la filière conduit à une modification de ses structures

Au cours des dix dernières années les filières biologiques ont connu une croissance importante. Les acteurs traditionnels de la filière s’inquiètent de l’entrée d’acteurs mixtes en aval de la production. Ceux-ci ont un avantage en termes de coûts sur les acteurs traditionnels et le développement massif de la consommation des produits biologiques peut banaliser l’image que les consommateurs ont de ces produits. 
Beaucoup d’acteurs expriment aussi leurs craintes vis-à-vis de la réglementation européenne sur les labels mise en place en 2009 qu’ils jugent permissive. Certains tentent d’y pallier en introduisant d’autres labels déjà connus et jugés plus restrictifs (Demeter, Nature et Progrès) ou des labels ancrés dans le territoire (« Bio Breizh » en Bretagne). Toutefois cette prolifération des labels est contradictoire car elle ne favorise pas la circulation des produits, ni l’adaptation de l’offre et de la demande.

Voir aussi