En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Logo tutelles

LabEx BASC

Comment des communautés d'agriculteurs et leur environnement s'adaptent à un monde en mutation?

SENAC
Il existe de forts enjeux autour de la conservation de la biodiversité et de variétés natives de blé en France et de cacao en Equateur dûs à une forte dépendance de réseaux externes qui ont des effets positifs ou négatifs potentiels. Visionnez le mini documentaire issu du projet de recherche !

Intitulé et acronyme du projet: Les réseaux socio-écologiques dans un monde en mutation - SENAC.

Financé dans le cadre de l'appel à projet émergence 2016 du LabEx BASC, le projet s'est déroulé sur 3 ans (2017-2019). 

Juan Fernandez
Armelle Mazé
Isabelle Goldringer

Porteurs: Juan Fernandez-Manjarrres, CR HC CNRS, (laboratoire ESE, UMR CNRS/AgroParisTech/Université Paris-Saclay) ; Armelle Mazé, CR INRAE, laboratoire SadApt ; Isabelle Goldringer, UMR GQE Le Moulon

.

Une question centrale sur la dynamique de socio-écosystèmes est de comprendre comment les acteurs gèrent les impacts externes, et si les réseaux qui existent aident ou pas à amortir ces impacts. 

Equateur SENAC
RSP SENAC

Nous avons choisi deux cas contrastés : a) le Réseau Semences Paysannes en France où l’utilisation de variétés anciennes de blé sont très liées à une activité de recherche collective qui est très fragile face aux pressions du marché ; et b) Les systèmes cacaoyers indigènes en Amérique du sud (Equateur) très vulnérables face à un climat soumis à des forts extrêmes et à une pression externe sur leur type d’agriculture.

Plus spécifiquement nous avons posé les questions suivantes : Quelle est l’influence des règles institutionnelles, des sentiers de dépendance et des verrouillages pour une gouvernance adaptative en réseau ?  Quelles stratégies d’adaptation et d’auto- organisation des acteurs pour répondre aux perturbations liées au changement climatique ?  Quelles connaissances ont mobilisées pour améliorer la résilience de leur système ?

Ce projet a mis en évidence les difficultés associées à la recherche participative concernant la conservation d’une biodiversité de variétés hors circuits commerciaux dont les objectifs ne sont pas forcément les mêmes. Egalement, nos travaux montrent la dépendance de la production agricole aux marchés dominés par des relations nord-sud qui enfoncent les producteurs dans de stratégies commerciales et écologiques trop restreintes. Il y a de forts enjeux autour de la conservation de la biodiversité et de variétés natives de blé en France et de cacao en Equateur dûs à une forte dépendance de réseaux externes qui ont des effets positifs ou négatifs potentiels. 

Ces travaux ont servi au montage de plusieurs projets pluridisciplinaires :

Publications

Restoring cultivated agrobiodiversity: The political ecology of knowledge networks between local peasant seed groups in France-Figure publi SENAC

> Mazé A., Domenech-Calabuig A., Goldringer I (2021) Restoring cultivated agrobiodiversity: The political ecology of knowledge networks between local peasant seed groups in France, Ecological Economics, 179. https://doi.org/10.1016/j.ecolecon.2020.106821. Résumé: "This article, using an institutional and political ecological perspective, analyses the role of knowledge networks supporting peasant seed groups in France. These groups promote a dynamic approach to agrobiodiversity restoration, developing new models of collaborative “peer-to-peer genetics” and distributed participatory breeding. Our analysis focuses here on the small grain cereal participatory breeding group. Based on detailed qualitative surveys and a network formalization, our study provides a better understanding of how these peasant seed groups self-organized and of how their horizontal and distributed network structure favors the dynamics of collective learning and knowledge spillovers. Further directions for policy making are discussed in support of more resilient plant breeding and agrobiodiversity restoration in European agricultural landscapes."

> Castañeda-Ccori, J.; Bilhaut, A.-G.; Mazé, A.; Fernández-Manjarrés, J. Unveiling Cacao Agroforestry Sustainability through the Socio-Ecological Systems Diagnostic Framework: The Case of Four Amazonian Rural Communities in Ecuador. Sustainability 2020, 12, 5934. Résumé: "Cacao cultivation is rapidly increasing in Latin America under the influence of public policies and external markets. In Ecuador, the cultivated surface of high quality cacao trees has doubled in the last 50 years, creating great expectations in neighboring countries. Here, we investigated the social-ecological sustainability of cacao-based agroforestry systems in four rural Amazonian highlands communities in eastern Ecuador, close to the region where cacao was once domesticated. Kichwa- and Shuar-speaking groups were interviewed by adapting Ostrom’s institutional diagnostic framework for social-ecological systems. Through a set of specifically created indicator variables, we identified key interactions and outcomes to understand the fragility and the sustainability of those communities. The studied communities were fairly young, with land rights secured less than 30 years ago in most cases. Per-family surfaces were very restricted (typically one hectare) and plots were divided between cash producing crops and their own home food. The small production per household goes through a precarious commercialization by both intermediaries and cooperatives, making the cacao bean production merely sufficient for pocket money. Ties with specialist producers in one community close to the capital has promoted the use of native cacao lines. Elsewhere, improved varieties of high productivity are planted along native trees being commercialized indistinctly. The continuity of these communities currently depend on a reorganization of their demography with parts of the population working elsewhere, as cacao bean production alone will continue to be insufficient, and will compete with their food self-sufficiency."

Commoning the seeds: alternative models of collective action and open innovation within French peasant seed groups for recreating local knowledge c...

> Mazé, A., Calabuig Domenech, A. & Goldringer, I. (2020): Commoning the seeds: alternative models of collective action and open innovation within French peasant seed groups for recreating local knowledge commons. Agriculture and Human Values. https://doi.org/10.1007/s10460-020-10172-z dans la revue “Agriculture and Human Value”, (2020) Special issue “Seed Commons”. Résumé: "In this article, we expand the analytical and theoretical foundations of the study of knowledge commons in the context of more classical agrarian commons, such as seed commons. We show that it is possible to overcome a number of criticisms of earlier work by Ostrom (Governing the commons. The evolution of institutions for collective action, Cambridge University Press, Cambridge, 1990) on natural commons and its excludability/rivalry matrix in addressing the inclusive social practices of “commoning”, defined as a way of living and acting for the preservation of the commons. Our empirical analysis emphasizes, using the most recent advances in the IAD/SES framework, the distributed and collaborative knowledge governance in a French peasant seed network as a key driver for reintroducing cultivated agrobiodiversity and on-farm seed conservation of ancient and landrace varieties. These inclusive peasant seed groups developed alternative peer-to-peer models of collaborative peasant-led community-based breeding and grassroots innovations in the search for more resilient population varieties. Our results highlight the various models of collective action within the network and discuss the organizational tradeoffs of opting out of peasant seed activities and recreating a shared collective knowledge base on the benefits of restoring cultivated agrobiodiversity. It helps us better understand how modern peasant seed groups function as epistemic communities which contributes to envisioning alternative agricultural systems."

Vulgarisation

Prisonniers des arbres

> Mini documentaire "Prisonniers des arbres", né de la mission d’un étudiant de master auprès de petits producteurs de cacao en Equateur en 2017. Equipe: Jonathan Lago-Lago est un auteur/réalisateur indépendant de fictions, documentaires et clips vidéos; Jilmar Castañeda est titulaire d'un Master en Gestion territoriale (UVSQ) et travaille dans le recyclage et valorisation dans la filière textile; Juan Fernandez-M. est écologue au CNRS et ses recherches portent sur la durabilité de socio-écosystèmes. La production des fèves de cacao par le petits producteurs en Amazonie est entourée d'une image de réussite et d’équilibre avec la forêt tropicale popularisée par les marchands de produits "fair trade". Or, la réalité comme toujours, est plus complexe... Ce documentaire se focalise sur les membres de quatre communautés autochtones en Equateur, dans les contreforts de la forêt Amazonienne, à l'est du pays. Ces petits producteurs dénoncent le caractère aléatoire du marché des fèves de cacao et le peu d’intérêt qu’ils ont à participer dans les initiatives "fair trade", la prime sur le prix proposé ne compensant pas le travail supplémentaire exigé. Dans ce contexte fragile, des activités plus lucratives émergent, comme l’élevage et la production. Les communautés doivent repenser leurs structures de production et surtout obtenir un contrôle sur le prix d’achat de leur fèves de cacao. Sans aides externes, ces communautés peineront beaucoup à devenir durables d’un point de vue social et écologique.

> Journées scientifiques du LabEx, novembre 2020:

Cover vidéo SENAC

La porteuse vous explique le projet SENAC et ses résultats en vidéo