En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Logo tutelles

LabEx BASC

Quelles stratégies d'adaptation aux changements globaux (climat) pour les forêts du Sud Ouest de l'Europe?

Tplus3
We examined forest social-ecological systems in temperate European where the potential spread of dry Mediterranean-like conditions may induce not only vegetation changes but the ways people relate to ecosystems.
Juan Fernandez
Stéphane Dupas

Intitulé et acronyme du projet: Évaluation des processus, méthodes et variables pour la Méditerranéisation potentielle des socio-écosystèmes en Europe occidentale - Tplus3

Financé dans le cadre de l'Appel à projet blanc 2014, le projet Tplus3 s'est déroulé sur 2 ans (2015-2016). 

Porteurs du projet : Juan FERNANDEZ (ESE) et Stephane Dupas (EGCE)

Partenaires

  • dans BASC: CIRED        
  • académiques hors BASC : LMD Ecole Polytechnique, Instituto Pirenaico de Ecología (Spain), Universidad de Alcala de Henares, AgroClim (INRA Avignon), BIOGECO (INRA Bordeaux), Universidade Tecnica de Lisboa

L'une des plus grandes difficultés pour étudier l'impact des changements globaux des systèmes socio-écologiques est qu'il n'existe que très peu de consensus sur les questions, les méthodes et les disciplines requises pour traiter ces problèmes. L'objectif de cette proposition est de créer un réseau de chercheurs du Portugal, d'Espagne et de France afin d'identifier les principaux processus, méthodes et variables nécessaires pour aborder la dynamique des changements socio-écologiques dans les zones de transition entre les régions méditerranéennes et tempérées d'Europe occidentale sous l'influence des changements mondiaux.

En partant d'un groupe "central" composé d'un écologiste végétal, d'un modélisateur en biologie des populations, d'un climatologue et d'un économiste, une série de 4 ateliers d'une journée par an (à 3 mois d'intervalle) sera mise en place avec des chercheurs locaux et invités afin d'avancer conceptuellement vers le développement d'une méthodologie commune. Cette série d'ateliers d'une journée sera précédée d'une réunion de lancement pour identifier les participants clés. Entre les ateliers, les participants se verront confier des tâches visant à synthétiser/proposer les méthodologies nécessaires pour aborder les études de la dynamique des socio-écosystèmes dans le cadre du changement global.

Outre la construction d'un réseau solide prêt à demander des subventions plus importantes, il est prévu qu'un document conceptuel/méthodologique novateur émerge à la fin de la période.

Résultats

Tplus3 is a network project that aimed at identifying adaptation strategies to global changes at the local scale by looking at the socio-ecological transects that exist between Mediterrenean and Temperate areas in Western Europe. Social-ecological systems (SES) occurring along climatic gradients can provide real examples of how local adaptations to global processes like climate change can be made. We examined forest social-ecological systems in temperate European where the potential spread of dry Mediterranean-like conditions may induce not only vegetation changes but the ways people relate to ecosystems. Models in this area predict widespread increases of evergreen and xeric vegetation with potential increases in fire risks. Moreover, current demographic trends of rural land abandonment can increase the levels of fire risk if biomass is left to accumulate unattended under warmer and drier climates. While open husbandry and agroforestry may provide new opportunities preventing fires in temperate areas, low diversity fuel-wood plantations, local knowledge loss, and emerging diseases on keystone species may hamper the adaptation process to climate change. Policymakers can use observations along gradients to make adaptations proactively, combining solutions that would otherwise be difficult to identify.

TPlus3- extrait du poster de résultats

Publication

Capture d’écran 2021-08-10 à 11.39.24

> Fernández-Manjarrés J. F., Ruiz-Benito P., Zavala M., Camarero J. J., Pulido F., Proença V., Navarro L., Sansilvestri R., Granda E., Marqués L., Temunovič M., Bertelsmeier C., Drobinski P., Roturier S., Benito-Garzón M., Cortazar-Atauri I. G., Simon L., Dupas S., Levrel H., Sautier M. (2018). Forest  Adaptation to Climate Change along Steep Ecological Gradients: The Case of the Mediterranean-Temperate Transition in South-Western Europe. Sustainability 10, no. 9: 3065. doi:10.3390/su10093065. Résumé: "Impacts of climate change are likely to be marked in areas with steep climatic transitions. Species turnover, spread of invasive species, altered productivity, and modified processes such as fire regimes can all spread rapidly along ecotones, which challenge the current paradigms of ecosystem management. We conducted a literature review at a continental-wide scale of South-Western European forests, where the drier and warmer conditions of the Mediterranean have been widely used as examples of what is expected in more temperate areas. Results from the literature point to: (a) an expansion of slow-growing evergreen hardwood trees; (b) increased dieback and mortality episodes in forests (both natural and planted) mostly related to competition and droughts, and mainly affecting conifers; and (c) an increase in emergent diseases and pests of keystone-trees used in agroforestry zones. There is no consensus in the literature that fire regimes are directly increasing due to climate change, but available satellite data of fire intensity in the last 17 years has been lower in zones where agroforestry practices are dominant compared to unmanaged forests. In contrast, there is agreement in the literature that the current spread of fire events is probably related to land abandonment patterns. The practice of agroforestry, common in all Mediterranean countries, emerges as a frequent recommendation in the literature to cope with drought, reduce fire risk, and maintain biodiverse landscapes and rural jobs. However, it is unknown the extent to which the open vegetation resulting from agroforestry is of interest to forest managers in temperate areas used to exploiting closed forest vegetation. Hence, many transitional areas surrounding the Mediterranean Basin may be left unmanaged with potentially higher climate-change risks, which require active monitoring in order to understand and help ongoing natural adaptation processes."           Illustration: "Current observations of increasing evergreen tree density in the study area in South-Western Europe (black triangles)."