En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Logo tutelles

LabEx BASC

Comment les insectes (pollinisateurs ou vecteurs de maladie) s'adaptent aux changements globaux rapides?

RADIANT
En raison de leur court cycle de vie, les insectes développent des réponses écologiques et évolutives rapides aux changements d'utilisation des terres. De plus, les insectes peuvent avoir des impacts majeurs sur les socio-écosystèmes, les insectes étant associés à la fois aux services et aux déservices des écosystèmes.

Intitulé et acronyme du projet: Réponse adaptative des insectes à l’anthropisation - RADIANT.    Porteuses du projet: Myriam Harry (EGCE) et Carmen Bessa-Gomes (ESE)

Le projet RADIANT, retenu comme projet émergent retenu en 2016, s'est déroulé en 2017-2019. 

Partenaires

  • Dans BASC: GQE Le Moulon
  • Non académique: Terre et Cité

Dans le contexte de la rapidité des changements globaux, l'anthropisation constitue une force sélective majeure, qui a un impact important sur les organismes vivants. Le projet Radiant a proposé d'examiner comment les insectes s'adaptent aux changements globaux rapides. Nous avons choisi de nous concentrer sur les insectes parce qu'en raison de leur court cycle de vie, les insectes développent des réponses écologiques et évolutives rapides aux changements d'utilisation des terres. De plus, les insectes peuvent avoir des impacts majeurs sur les socio-écosystèmes, les insectes étant associés à la fois aux services et aux déservices des écosystèmes.

L'impact des perturbations humaines sur les communautés d'insectes sera évalué en se concentrant sur deux systèmes modèles : 

  1. les insectes pollinisateurs et leur interaction avec les plantes, par l'évaluation du réseau plantes-pollinisateurs, en mesurant la richesse des espèces d'insectes, la distribution et l'assemblage des espèces, et en analysant les caractéristiques des plantes impliquées dans l'interaction ;
  2. les insectes vecteurs et leur interaction avec l'homme en étudiant les gènes chimiosensoriels impliqués dans l'habitat ou l'attraction de l'hôte.

Résultats

Les insectes qui contribuent de manière significative aux services écologiques vitaux tels que la pollinisation, dont dépendent à la fois les humains et les écosystèmes, pourraient être affectés par les perturbations humaines, avec le déclin de leurs populations et de leur diversité. Dans ce contexte d'urbanisation, les jardins domestiques peuvent constituer un refuge potentiel pour la biodiversité. Nous avons examiné la diversité florale fonctionnelle utilisée par les pollinisateurs dans les jardins domestiques privés en zone urbaine. Selon notre analyse, la diversité fonctionnelle des traits floraux dans les jardins était supérieure à celle de la flore spontanée en milieu urbain. De plus, la contribution d'un genre donné à la diversité fonctionnelle florale était négativement associée à sa fréquence, les genres rares étant ceux qui y contribuent le plus. Cela devrait avoir un impact élevé sur les pollinisateurs et notre analyse indique que les insectes utilisent une diversité fonctionnelle et spécifique plus importante à l'intérieur des jardins domestiques qu'à l'extérieur, tant sur les fleurs communes que sur les fleurs rares.

Illustration 2 RADIANT

Mais l'adaptation aux anthroposystèmes peut entraîner la propagation de vecteurs de maladies, ce qui a des répercussions négatives sur la santé humaine. Certaines espèces de punaises suceuses de sang (Triatominae) ont envahi les habitations humaines et sont des vecteurs de Trypanosoma cruzi, l'agent causal de la maladie de Chagas chez l'homme, endémique à l'Amérique latine. En séquençant l'ensemble du génome de neuf espèces provenant d'habitats sauvages et anthropiques, nous avons annoté les gènes chimiosensoriels, en particulier les récepteurs gustatifs et olfactifs qui permettent aux insectes d'interagir avec leur environnement. L'étude de l'évolution des récepteurs a montré l'apparition de copies de gènes (duplications) chez certaines espèces mais sans lien avec l'habitat alors que la sélection positive a été mise en évidence pour certains récepteurs en fonction. D'autres études seront menées pour caractériser les fonctions des récepteurs dans une perspective appliquée de régulation des insectes dans les habitations humaines.

Illustration 1 RADIANT

===> La chercheuse explique en VIDEO les RESULTATS de ce pan du projet (Journées scientifiques du LabEx, janvier 2021)

Dans le prolongement du projet Radiant, nous avons proposé trois projets de doctorat, deux concernant les insectes pollinisateurs et leur interaction avec les plantes (2018-2021, ED SdV, SEVE) et un traitant de l'évolution des gènes chimiosensoriels chez les vecteurs de la maladie de Chagas (2019-2022, Ed SDSV Univ Paris Saclay). Nous sollicitons également un financement ANR pour poursuivre nos recherches sur le rôle des jardins privés comme refuges de biodiversité.