En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal

ASIRPA Analyse de l'impact sociétal de la recherche

ASIRPA: impact sociétal de la recherche

Ecotoxicité des antiparasitaires : optimisation de l’usage des formes pharmaceutiques de l’ivermectine et de ses analogues

Photo jean-Marie Bossennec, INRAE. Estive dans les paturages du Massif du Sancy
L’ivermectine est un médicament très utilisé dans monde pour traiter les nématodes gastro-intestinaux chez les animaux d’élevage. Elle est aussi largement utilisée en médecine humaine. Les recherches d’INRAE et de ses partenaires ont porté sur les efficacités et inconvénients de trois formulations d’ivermectine, ce qui a conduit à des améliorations réglementaires importantes en France et à l’étranger.

L’ivermectine est avec ses analogues actuellement le médicament le plus utilisé au monde pour traiter les nématodes gastro-intestinaux chez les animaux d’élevage. Elle est aussi largement utilisée en médecine humaine. Son efficacité à très faible dose, sa rémanence, son spectre d’action élargi (également acaricide et insecticide), et sa faible toxicité chez l’hôte, en font un antiparasitaire révolutionnaire au moment de son lancement sur le marché des médicaments vétérinaires dans les années 80.
Pour mettre en œuvre les traitements anthelminthiques avec l’ivermectine, on peut recourir à trois présentations différentes : la solution injectable par voie sous-cutanée ; le « Pour-On » , liquide  appliqué sur le dos de l’animal, passant par voie transcutanée ; et le bolus, sorte de gros comprimé conçu pour diffuser de façon prolongée dans l’estomac des ruminants (rumen).
Les recherches d’INRAE et de ses partenaires ont porté sur les efficacités et inconvénients de ces trois formulations d’ivermectine, ce qui a conduit à des améliorations réglementaires importantes en France et à l’étranger.
Les travaux de d'INRAE sur l’ivermectine ont été déclencheurs pour prendre en compte l’écotoxicologie dans les dossiers d'AMM. Ainsi, l’arrêt de l’utilisation du bolus SR par retrait de son AMM a supprimé le rejet massif et de longue durée de l’ivermectine par voie fécale, et ses effets négatifs sur les écosystèmes en particulier ceux, très fragiles, des estives en montagne.
La prise en compte et l’évaluation dorénavant obligatoire de l’écotoxicité dans les dossiers d’AMM des médicaments vétérinaires est un progrès d’importance sur le long terme.
Des études menées dans les conditions du terrain, prenant en compte le comportement social des animaux, ont montré leur intérêt et sont désormais acceptées en alternative ou en complément de celles conduites traditionnellement selon les bonnes pratiques de laboratoire. C’est ainsi que la prise en compte du léchage des animaux entre eux a permis de réviser l’évaluation réglementaire de l’ivermectine appliquée sur le dos et finalement absorbé par voie orale.
Grâce à ces recherches, la médecine animale a contribué à la santé humaine. C’est le seul cas dans ce sens. Le développement de l’ivermectine en médecine humaine a été nourri par la recherche en santé animale. Le corpus de connaissances sur l’animal alimenté par INRAE a été déterminant et, concernant notamment la forte rémanence de la molécule, qui permet une prise orale unique ou tous les 6 mois par les habitants des villages africains exposés à des parasitoses tropicales endémiques.