En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

AgriBEA-Bien-Etre-Animal

Réseau Agri Bien-Etre Animal

(AgriBEA)

11/10/2010 Bien-être animal Sensibiliser les éleveurs à la douleur des animaux

La France Agricole

Article paru le 11 Octobre dans La France Agricole, suite au sommet de l'élevage de Clermont Ferrand

Bien-être animal : sensibiliser les éleveurs à la douleur des animaux

Lors du Sommet de l'élevage, à Clermont Ferrand, l'Inra a organisé un colloque très suivi intitulé « De la douleur au bien-être des animaux d'élevage ».

Lors du Sommet de l'élevage, à Clermont Ferrand, l'Inra a organisé un colloque très suivi intitulé « De la douleur au bien-être des animaux d'élevage ». La société est de plus en plus sensible à la douleur que pourraient ressentir les animaux. Au risque de prêter aux animaux le ressenti des humains. Pour éviter cet écueil, les ministères de l'Agriculture et de la Recherche ont demandé aux chercheurs de l'Inra d'expertiser ce sujet de plus en plus polémique.

Première étape : les chercheurs proposent une définition de la douleur. « C'est une expérience sensorielle et émotionnelle aversive représentée par la « conscience » que l'animal a de la rupture ou de la menace de rupture de l'intégrité de ses tissus », a précisé Pierre Le Neindre de l'Inra.

Le travail d'expertise a pour but d'identifier les alternatives qui limitent la douleur. Des démarches dites trois S sont à l'étude : supprimer la source de la douleur quand elle n'apporte aucun avantage, substituer une technique à une autre moins douloureuse et, enfin, soulager la douleur par des traitements.

Alain Boissy a mené une étude sur des agneaux. Celle-ci a permis de décrypter leurs émotions : ils sont capables de ressentir peur, colère ou plaisir et joie. L'analyse attentive de leur comportement devrait à terme permettre de privilégier les techniques d'élevage qui sollicitent leurs émotions positives et améliorent leur qualité de vie. Et in fine leur performance.

Selon Xavier Boivin, éthologue (1), l'amélioration du bien-être animal passe par le choix d'animaux adaptés à leur environnement, l'aménagement de cet environnement mais aussi par les expériences vécues par les animaux au contact de l'homme. A ce propos, l'attention portée à la relation homme-animal profite à l'animal mais aussi à l'homme (moindre mise en danger lors des manipulations, performances plus élevées...).

Un programme baptisé « quality handing » est en cours de mise au point : il décrira comment les réponses des animaux varient d'une ferme à l'autre, comment la peur de l'homme peut affecter la productivité et les manipulations, comment se construit une relation positive homme-animal et, enfin, comment améliorer dans chaque exploitation cette relation. Ce programme en cours de mise au point pourra être utilisé en formation par les techniciens d'élevage.

« La douleur n'est plus inévitable », a conclu Jean-Baptiste Coulon, soulignant que le travail de recherche va se poursuivre « sans concession et sans extrémisme ». Selon le chercheur, la durabilité des exploitations passera par trois dimensions : l'économie, l'environnement et el bien-être animal.

_____

(1) L'éthologie (ethos : « mœurs », logos : « étude/science ») est l'étude du comportement animal.

M.-G.M.

Voir aussi